Sigonce 04 À découvrir

 

Sigonce ... Les fontaines du village.

 

À la claire fontaine.
Avec le retour des beaux jours, revient aussi le temps des balades et des escapades dominicales. Nos petits villages sont visités, photographiés et appréciés à leur juste valeur, parfois tout simplement agréablement découverts lors d'un passage dans la région. Au hasard des rues, les visiteurs découvrent Sigonce, trois fontaines qui coulent jour et nuit, faisant l'admiration des promeneurs.

Lorsqu'il fait très chaud, comme l'an dernier, cyclos, randonneurs à pied ou à cheval, touristes, vacanciers, viennent s'y désaltérer allègrement. Dans quelques jours la grande fontaine va être entourée et photographiée sous tous les angles, tant l'endroit est accueillant et rafraîchissant. Cette eau est si glacée, même au gros de la chaleur, qu'elle vous surprend et vous ravigote.

 

L'année 2003, a été synonyme de restriction en eau pour de nombreuses communes. Heureusement cela n'a pas été le cas pour notre village qui a la chance d'être un pays d'eau par excellence.

 

La nappe souterraine est sûrement régulière et importante car, rappelons-nous, au temps où les mines fonctionnaient, deux pompes devaient s'activer nuit et jour afin que les galeries de la mine de soient pas noyées.

 

Nous espérons que de bonnes pluies tant attendues arriveront enfin pour que les communes voisines retrouvent leur eau, leurs sources et leur nappes phréatiques normales pour faire face à un été que nous ne souhaitons pas caniculaire.

 

La grande fontaine.

Octobre 2004.

 

La petite fontaine.

Sur le mur on distingue : La branche d'olivier, les initiales B et C (Beltramo Constant ?) et l'année 1888.

Octobre 2004.

 

La fontaine du haut quartier.

La tête de lion n'est pas d'origine.

Octobre 2004.

 

Émile Portigliatti

Les fontaines.

 

 À sa découverte

sigonce_03.pdf sigonce_03.pdf : 191ko version 01 _ 26/06/2005 Pourquoi un fichier PDF ?