Sigonce 04 À découvrir

 

Sigonce ... Le bureau de poste ... Une affaire qui marche.

 

Depuis 60 ans environ, le bureau de Poste de Sigonce a connu force passages de receveurs-distributeurs, brigadiers, et facteurs, et une profonde restructuration tant sur le plan distribution que sur les services.

Dans les années 40, le receveur assurait la permanence du bureau à des heures fixes, et distribuait le courrier au village, tandis que le facteur des campagnes assurait la distribution des écarts.

 

Depuis cette époque, nous avons eu des receveurs qui sont restés assez longtemps parmi nous et qui étaient bien intégrés au village. Nous avons bien connu les facteurs-receveurs MM. Parsi, Reboul, Quenin, Labattut, Cottele, les receveurs MM. Bertaud, Verutti celui-ci est resté 15 ans parmi nous et de qui, nous garderons un excellent souvenir, Noiré, Deblieux et enfin MMe Monique Buffet-Delmas qui a occupé le poste de receveur Lurs–Sigonce d’août 1999 au 26 octobre 2004. Chose très appréciable aussi, elle était notre conseiller-financier. Cette dernière s’était employée à valoriser encore plus notre bureau qui a toujours été très fonctionnel, en fidélisant la clientèle et en la conseillant au mieux dans les démarches de tous les jours.

Durant cette longue période, de nombreux brigadiers ont assuré des intérims ou des coupures de gestion à notre bureau. Nous en citerons quelques uns : Mlle Kita Marie-Claude, Mme Simone Blanc, M. Guignand, Mlles Bonniot, Gilly, Mme Black et bien d’autres… Les facteurs des campagnes les plus connus ont été : MM. Louis Carretier, Kléber Vial, et enfin Ismaël Turin. M. Louis Carretier était le plus typique car il était vêtu de la tenue parfaite du facteur de l’époque, avec son képi arborant la cocarde tricolore et pèlerine et faisant sa tournée avec "Bichette", sa légendaire et bruyante pétrolette. Avec lui, les usagers étaient servis avec une étonnante ponctualité, tous les jours et quelque soit le temps.

 

M. Louis Carretier M. Louis Carretier, notre facteur des campagnes, se dirigeant vers la poste en tenue de l'époque avec son képi à cocarde tricolore, et son sac de la tournée autour du cou, sur sa célèbre "Bichette" en février 1938. 

Depuis le 20 septembre 1971, l’administration des postes a décidé que le receveur assurerait la permanence au bureau de Sigonce le matin et celle de Lurs l’après-midi. Nous avons donc à ce jour, et depuis le départ de Mme Monique Buffet-Delmas pour Mane, Mme Jocelyne Reymond qui fait partie des EAR (Équipe des Agents Rouleurs) qui nous vient de Manosque et qui assure avec une grande compétence la gestion des bureaux de Lurs et de Sigonce. En complément, M. Marc Miron, facteur du village et des campagnes, qui a succédé à M. Tolini, est parmi nous depuis le 2 mai 1995, soit depuis presque 10 ans.

 

Notre facteur qui est rentré aux PTT (Postes Télégraphes et Téléphones) en 1982 à Paris, puis Marseille, Sisteron, et dans le secteur de Forcalquier en volant de remplacement, est celui que nous connaissons tous car son regretté père : M. Fernand Miron demeurait et travaillait à Sigonce.

M. Marc Miron assurant son service.
M. Marc Miron au cours de la distribution quotidienne. Février 2005.

"Cliquer sur la photo pour suivre un autre article."

 

Durant de longues années, la poste du village a eu son porteur de télégrammes qui habitait au village et qui accourait à l’appel du receveur. Les receveurs successifs sont unanimes : le bureau de poste de Sigonce a toujours eu une grande fréquentation et un trafic plus intense que celui de Lurs.

 

Le bureau de poste. Le bureau de poste. Février 2005.

 

La Direction de la poste l’a bien compris, puisque pour l’année 2000, elle nous a offert un bureau complètement rénové et moderne. Le résultat a été très positif et profitable pour le public et pour le receveur. Aujourd’hui, autant qu’hier, le bureau ne désemplit pas durant les heures d’ouverture. Les clients sont toujours bien accueillis, avec le sourire, et servis très rapidement et très professionnellement, comme il se doit. 

Autrefois, à l’époque de la mine et de l’usine à chaux, il n’y avait pas les chèques ni les cartes bancaires, mais il y avait le fameux livret de la caisse d’épargne, les retraits, les dépôts et les mandats, qui entraînaient de nombreuses opérations dans notre bureau local.

Hélas le 31 octobre 2007, la direction de la poste décide la séparation des bureaux de Lurs et de Sigonce. Lurs dépendra d’Oraison et Sigonce de Forcalquier. C’est donc Mme Jocelyne Reymond qui est en place qui assurera cette coupure. Néanmoins cette séparation deviendra officiellement effective le 1er décembre 2007. Jusqu’au 30 novembre 2007 au soir Mme Jocelyne Reymond assure encore les permanences de Lurs et de Sigonce de façon à ce que le système se mette en place. A partir du 1er décembre 2007 une personne sera désignée pour Sigonce par la poste de Forcalquier. Mme Jocelyne Reymond qui est restée parmi nous du 27 octobre 2004 au 30 novembre 2007 nous quitte à regret pour laisser la place à Mme Danièle Picazio qui nous vient de Saint Michel L’Observatoire. Elle assurera ce poste avec gentillesse et professionnalisme durant environ 2 ans. 

À son départ et durant près de 2 ans encore une dizaine d’agents rouleurs se sont succédés à tour de rôle dans le bureau de poste de Sigonce. Les permanences n’étaient vraiment plus assurées comme auparavant par manque de personnel. Les habitants sentaient qu’il allait se passer quelque chose. Hélas encore, ce qui devait arriver arriva : la direction de la poste envisage à court terme de fermer le bureau de Sigonce et de le transformer en agence postale comme elle l’a déjà fait dans d’autres communes.

 

C’est chose faite depuis le 1er mai 2011. Depuis cette date, l’agence postale se trouve dans la mairie et ce sont les secrétaires de mairie qui sont à votre disposition pour les opérations postales courantes, les jours et heures d’ouverture du secrétariat de mairie.

 

L'agence postale de Sigonce. 

Panneau de l'agence postale et communale de Sigonce 04300, le 15 août 2019.

 

Voilà encore une page qui se tourne, page pleine de beaux souvenirs !

 

Émile Portigliatti

Le bureau de poste une affaire qui marche.

 

 À découvrir

sigonce_17d.pdf sigonce_17d.pdf : 218ko version 04 _ 15/08/2019 Pourquoi un fichier PDF ?