Sigonce 04 À découvrir

 

Sigonce ... Il y a 23 ans naissait le moto-club.

 

En 1984, quelques passionnés de moto-cross, dont Philippe Pardigon décident de créer un circuit pour satisfaire leur passion grandissante. Le terrain est trouvé. Il est mis à disposition gratuitement par M. Gabriel Pardigon qui possède la plate-forme idéale quartier des Cerdes, route de Forcalquier, à 1km du village.

 

Michel Casanova, venu de Cavaillon trace le circuit. Les engins de l’entreprise Mégy, puis Denier procèdent à la mise en forme. Selon les instructions du maître d’œuvre, ils matérialisent sur le circuit : des woops, des doubles, une table, un triple, le reste un long tracé naturel balisé.

 

Au départ, les mordus de moto-cross sont deux ou trois, puis dix, parfois vingt, particulièrement les week-ends, et même, pour certains deux ou trois fois par semaine. Le quartier des Cerdes devient un endroit de plus en plus connu et fréquenté. On se déplace d’assez loin pour faire ses premières armes ou pour se perfectionner, tant le circuit est parfait. Sigonce était même connu en ce domaine au niveau du moto-cross national.

 

Des personnalités illustres de cette discipline ont tourné durant des heures sur ce circuit.

 

Pour ne citer que les principaux :

Michel Casanova, champion de France Inter Police Armée, Stéphane Chambon champion de ligue en super cross 125cm3 et 250cm3, Christian Rimbaud champion de ligue en 250cm3, Jean-Michel Bayle qui a été champion du monde 125cm3 en 1988 et 250cm3 en 1989, est allé aux USA détrôner l'américain Ricky Johnson en 1991, devenant ainsi champion super cross en 250cm3. Il a été aussi vainqueur de son dernier super cross à Bercy en 1992, Christian Bayle champion de France en 125cm3, Jean-Charles Rossegaire qui courait pour Honda France, Jean-François Vavasseur, très bon pilote de haut niveau de cross et enduro, toujours connu dans le monde actuel du moto-cross.

 

Tous les week-ends, les nombreux spectateurs ou passionnés de moto-cross se donnaient rendez-vous aux Cerdes pour profiter du spectacle non-stop que leur offraient les virtuoses de la moto.

 

Sur la piste de départ

Sur la piste de départ, quelques passionnés en 1986.

De gauche à droite : Franck Pulvérail, Michel Ruiz, Nöel Ruiz, Jean-Luc Pardigon, Lionel Combe, Philippe Pardigon, Alex Girard, Hugo Boppe, Jean-Marie Denier.

 

Le bruit qui devenait de plus en plus croissant dans ce secteur, provoqué par ces nombreuses machines qui évoluaient en continu, a indisposé certains riverains qui se sont plaints à l’époque. Petit à petit les activités ont décru, puis cessé définitivement, au grand regret des ces mordus de moto-cross et de leur fidèle public. 

Aujourd'hui, 23 ans après, l’on reparle encore de cette magnifique piste, de tout ce monde qui a foulé le sol des Cerdes : spectateurs ou pilotes, et de tous ces champions qui ont daigné venir faire quelques tours de circuit en terre Bas alpine. Non seulement on reparle, mais certains souhaiteraient retrouver un terrain approprié, toujours à Sigonce, loin du village, afin de relancer cette discipline qui compte de nombreux adeptes. 

Philippe Pardigon qui est revenu à ce sport, est à la recherche de ce terrain rare, mais tant désiré qui pourrait être mis à la disposition de la nouvelle génération qui souhaiterait faire parler d’elle en ce domaine, tel Jean-Rémi Pardigon très motivé pour cette discipline.

 

L'envol

Philippe Pardigon qui a repris l’entraînement.

 

Philippe qui a aujourd’hui 44 ans reprend la moto pour le plaisir. Il va rouler en vétéran avec son ami Franck Imbert (champion de ligue cette année en vétéran) qui est de très bon conseil. Il sera de même conseillé par son ami Jean-Michel Bayle. Il n’a plus 20 ans dit-il mais il retrouve de bonnes sensations.

 

Son souhait : rentrer dans les 5 premiers en ligue vétérans.

 

Émile Portigliatti

Il y a 23 ans naissait le moto-club.

 

 À découvrir

sigonce_30.pdf sigonce_30.pdf : 184ko version 01 _ 30/10/2007 Pourquoi un fichier PDF ?