Sigonce 04 À découvrir

 

Sigonce ... Un enfant du pays.


Alain Christini qui était cadre à la SNCF (Société Nationale des Chemins de Fer) était très passionné par son travail mais il se replongeait très vite dans son monde à lui lorsqu'il avait franchi la porte de son bureau.

 

Il aimait aussi beaucoup lire et jardiner.

 

Que d'occupations !!!

 

Il n'avait pas le temps de s'ennuyer.

 

Il exercera son activité professionnelle dans les Bouches-du-Rhône (13). Tout d'abord à Port de Bouc puis à Marseille mais c'était Sigonce, son pays natal, qui l'attirait et qu'il rejoignait sans tarder à la moindre occasion.

 

Alain aux champignons avec son fils Bernard au fond.

 

Alain et la bonne chère, se tenant toujours bien à table pour l'occasion, un bon vivant !

 

Alain allumant sa cheminée à Sigonce.

(Actuelle maison de M. Ferrer Jean dit Jeannot).

 

La famille Christini avait un don pour la peinture car sa sœur Suzanne Christini épouse Piozin et son fils Jacques Piozin, le neveu d'Alain avaient aussi cette passion. Tous les trois, chacun de leur côté ont fait de très beaux et nombreux tableaux. Il nous a quittés prématurément à l'âge de 61 ans laissant derrière lui une très belle œuvre mais hélas inachevée !

 


Tableau représentant "la mine de charbon de Sigonce" en pleine activité.

Alain Christini, passionné de peinture et de fusain, l'avait crayonné.

 

Alors que j'étais correspondant de presse j'avais écrit cet article en hommage à Alain qui était paru dans La Provence suite à son décès.

 

EN SOUVENIR D'ALAIN CHRISTINI

 

Alain Christini nous a quittés il y a quelques jours à peine. Ses nombreux amis du village réalisent aujourd'hui que ce boute en train qu'il était ne sera plus là, avec eux, aux boules, à la pêche, au champignons, comme il le faisait habituellement dès l'arrivée des beaux jours.

 

Passionné de peinture, ayant participé à de nombreuses expositions et vernissages, Alain avait peint les rues de son village, la Provence de Giono et les coins même les plus retirés qu'il aimait bien visiter.

 

Ses œuvres ont été nombreuses et variées, aussi pour lui rendre un dernier hommage, ses amis vont exposer au café Audibert du 15 au 30 avril les tableaux offerts ou cédés par Alain qu'on pourra voir une dernière fois pour le plaisir avant qu'ils ne retournent chez leurs propriétaires respectifs qui les conserveront précieusement en souvenir.

 

Alain aurait été fier de montrer tous ces tableaux à Sébastien, son premier petit-fils qui vient de naître ces jours-ci.

 

Alain Christini, il y a quelques temps à peine.

(Photo E. P.).

 

Émile Portigliatti

Sigonce ... Un enfant du pays.

 

À découvrir

sigonce_49.pdf : 446ko version 01 _ 24/06/2019 Pourquoi un fichier PDF ?