Sigonce 04

 

Sigonce ... Mme Éliane Masse, secrétaire de mairie, a tiré sa révérence.

 

Madame Éliane Masse, secrétaire de mairie a tiré sa révérence après 34 ans de bons et loyaux services.

 

 

À l’invitation de la municipalité les habitants de Sigonce étaient exacts au rendez-vous ce samedi 13 juin 2009 à 18h00 afin de fêter : 

  • le départ à la retraite de madame Éliane Masse notre sympathique secrétaire de mairie.

 

Ils étaient nombreux devant la mairie et sur la piste de bal attenante à lever le verre de l’amitié aux côtés de celle qu’ils avaient côtoyée durant cette longue période. Comme l’ont rappelé dans leur discours les trois maires sur les quatre qui ont travaillé avec elle, M. Raymond Garcia étant décédé.

  • M. Émile Portigliatti,

  • M. Raymond Garcia,

  • M. Jean-Paul Giai-Checa,

  • M. Marcel Turin.

 Affiche  

 

 

 

 

 

 

 

 

Devant la mairie

Photo de groupe devant la mairie.

 

Les participants : GARCIA Émilienne, RINJONNEAU Simone, TURIN Marcel, MASSE Éliane, DESBLACHE Jean, MASSE Francis, GIAI-CHECA Jean-Paul, NAVETAT Maurice, CLARK Colette, BONNET Jean-Yves, PARDIGON Jean-Luc, LEY Marie-Noëlle, BODOSSIAN Jean-Pierre, GUERIN Karine, BLANC Gilbert, JOLLIVET Béatrice, CAMPAGNOLA Roland, MOUTTE Christine, CHIAPELLA Bernard, CHIAPELLA André, CHIAPELLA Christian.

Pour les retrouver sur la photo, déplacez la souris sur celle-ci.

 

Madame Éliane Masse a été une personne toujours très accueillante, très disponible, toujours à l’écoute de tous, essayant d’arranger au mieux les choses qui paraissaient complexes aux yeux de certains, très passionnée par son travail, elle qui n’a jamais compté ni son temps ni sa peine et qui a vraiment tout donné pour la collectivité. Tout en étant d’une extrême gentillesse, elle était très rigoureuse dans ce travail qu’elle effectuait toujours avec une grande conscience professionnelle. Elle était avant tout une amie, une confidente sur qui les maires successifs ont pu absolument compter. 

Sur le perron de la mairie, MM. Giai-Checa et Turin ont remercié leur ancienne collaboratrice qui a versé force larmes tant elle était émue et touchée par cette grande réception qu’on lui avait préparée.

 

La gorge serrée par l'émotion elle a remercié sincèrement tous ceux qui avaient pensé à elle en lui faisant une telle réception.


Vers 20h30, anciens maires, anciens et nouveaux conseillers municipaux et employés municipaux étaient invités à se retrouver dans la cour de l’école pour une soirée barbecue. Au menu : grillades, merguez, etc. ... ainsi que toutes les nombreuses préparations culinaires que de nombreux invités avaient préparé chez eux à son intention sans oublier les délicieuses boissons qui les accompagnaient. 

Monsieur Émile Portigliatti, premier maire avec qui elle avait travaillé qui l’avait de surcroît embauchée en 1975, a prononcé lui aussi un discours dans la cour de l’école, non sans mal car lui aussi était très ému. 

Les émotions passées, tout s’est bien déroulé et la soirée s’est terminée fort tard, dans la joie et la bonne humeur, vers 1h30 du matin.

La municipalité lui a offert de magnifiques compositions florales. De leur côté, les Sigonçiers ont été très généreux car la collecte qui avait été organisée permettra à l’heureuse retraitée d’acquérir un magnifique salon de jardin qu’elle avait projeté de s’offrir quand elle serait à la retraite. En revenant de ses randonnées cyclistes car la commune de Lurs (04) lui a offert un magnifique vélo, Éliane pourra se reposer en toute quiétude sur le confortable relax, à l’ombre des arbres de son jardin, tout en pensant de temps à autre à ses amis, à ses collègues de travail, et aux bons moments passés à Sigonce. 

Décidément la commune de St Etienne les Orgues est vraiment la pépinière qui fournit les secrétaires de mairie : Madame Louise Bonnet, madame Éliane Masse, madame Christine Moutte pour Sigonce et madame Sylvie Caginicolau pour Lurs ... Et quelles secrétaires !!!

Nous souhaitons une bonne et longue retraite à madame Éliane Masse que nous regrettons vraiment beaucoup et que nous rencontrerons toujours bien volontiers avec un réel plaisir.
Émile Portigliatti.

Monsieur Le Maire,
Mesdames, Messieurs,
Ma Chère Éliane,

Marcel, je te remercie de me donner l’occasion de dire quelques mots pour fêter le départ à la retraite d’Éliane.

J’aurais été frustré de ne pas avoir pu le faire et Éliane aussi. Nous avons, les derniers temps de mon mandat évoqué son futur départ et lorsque je lui ai dit mon souhait de ne pas me représenter, elle m’a dit "dommage, ce n’est pas toi qui fera le discours ce jour là" ; alors je me rattrape.

Éliane a été embauchée à la Mairie de Sigonce, le 1er avril 1975 et elle la quitte en 2009 soit plus de 30 ans de présence.

J’ai été élu la première fois en 1977, j’ai donc fait le même parcours qu’elle jusqu’en 2008. D’abord comme adjoints sous les mandatures d’Émile Portigliatti puis de Raymond Garcia. Enfin comme Maire à partir de 1987. Mais, je connais Éliane depuis le début des années 1970, date de mon entrée au Crédit Agricole de Forcalquier (04) au côté de Francis son époux, le démarcheur de l’agence, puis il deviendra mon chef quelques années plus tard.

À l’époque, les relations au sein de l’entreprise étaient beaucoup plus amicales et détendues ; j’ai des souvenirs de repas assez épiques qui se terminaient souvent à St Etienne les Orgues (04), heureusement que tu n’avais pas encore creusé la piscine !

De joie, car nous fêtons l’une des nôtres ; il est toujours agréable de se retrouver pour témoigner à ceux que l’on aime notre amitié. Pour, aussi la remercier pour le travail accompli et le dévouement dont elle a fait preuve toutes ses années.

J’ai dit dévouement, j’aurais du dire "Sacerdoce". Le culte du service au public ; elle était à la fois, l’écrivain public, le conseiller financier et fiscal, l’assistante sociale, etc. ... et accessoirement la secrétaire de mairie.

Nous avons travaillé avec le plaisir de voir que nos efforts étaient récompensés ; nous avons eu aussi des moments de découragement, des moments difficiles ; mais grâce à ma bonne humeur et à une bonne tasse de thé (longuement infusé et presque froid) nous voilà repartis.

Merci Éliane pour tout çà.

 

Je parlais aussi de tristesse, il est toujours triste de dire 'Au Revoir". Aussi, parce que, si la retraite est le début d'une nouvelle tranche de vie, elle est surtout la fin d'une partie de vie de travail où l'on a donné le meilleur de soi.

Tu nous as donné une leçon de noblesse morale et de haute dignité dans l'accomplissement de ton devoir.

C'est avec la plus triste émotion que nous regrettons ton départ.

 

Éliane, il faut penser à la retraite. La course est plus qu'à demi-faite. Il est temps de jouir des délices du port.

Je me fais l'interprète de toute l'assemblée, de tout le village pour t'offrir nos vœux d'une retraite heureuse, active et pleines de promesses.

M. Jean-Paul Giai-Checa

Mesdames, Messieurs,
Ma Chère Éliane,

 

Éliane, mes prédécesseurs ont eu la chance de vous apprécier pendant de nombreuses années. Mais pour moi, votre présence à mes côtés, n’aura duré que quinze mois. Mais quinze mois de travail passionné et d’intense collaboration. Quinze mois où vous m’avez adopté et donné le meilleur de vous-même, et je vous en remercie de tout cœur. Élu nouveau Maire, vous avez été la personne toujours de bon conseil, pour m’aider à assurer l’administration des affaires de la Commune.

Chère Éliane, aujourd’hui la dernière page de votre carrière professionnelle se tourne, même si c’est la page d’un livre d’or pour vous, elle vous permet de commencer une longue carrière de retraitée auprès de votre époux. Pour nous, ce livre ne sera jamais aussi précieux que l’a été votre présence.

Chère Éliane merci encore au nom de tous, pour toutes ces années passées au service du village. Je vous souhaite, nous vous souhaitons avec Francis, votre mari et votre famille une longue et heureuse retraite. 
M. Marcel Turin.

Monsieur le Maire
Mesdames, Messieurs
Madame Masse

Comme en 1978, lorsque vous nous avez quittés pour Seyne les Alpes (04) où votre mari avait été nommé responsable du Crédit Agricole, je vous vois partir aujourd’hui avec la même émotion et une certaine tristesse. Cette fois hélas je sais que c’est définitif !

Après le départ à la retraite de M. Élie Dessaud secrétaire de mairie qui a exercé de nombreuses années à Sigonce, c’est madame Louise Bonnet de St Etienne les Orgues qui avait pris la suite. Pour raisons familiales et aussi professionnelles car elle assurait la comptabilité de son mari propriétaire d’un garage à St Etienne les Orgues cette dernière nous a aussi quittés début 1975. Nous étions donc à la recherche d’une remplaçante compétente afin de prendre rapidement le relais. C’est Mme Bonnet elle-même qui m’a informé que vous étiez susceptible d’être intéressée par la vacance de Sigonce. Lui faisant totalement confiance, j’accepte de vous rencontrer afin de vous connaître et décider rapidement si votre candidature était recevable.

Le jour venu, je vois arriver une jeunette de 26 ans, toute timide, qui m’a proposé ses services, m’indiquant qu’elle travaillait depuis 5 ans déjà à la perception et était secrétaire des mairies de Cruis (04), Fontienne (04) et le Revest St Martin (04), mais que le poste qui se libérait à Sigonce la tentait bien. Vu l’expérience de la candidate, je crois que je n’ai pas hésité longtemps et que ma décision a vite été prise. 

C’est donc le 1er avril 1975 que vous accédez au poste de secrétaire de mairie à Sigonce. Très vite vous avez été "dans le coup" comme on dit en Provence. Tout de suite, vous vous êtes intéressée à tout. Vous avez rapidement appris à connaître le village, ses habitants, et tous les problèmes inhérents à un village comme le nôtre. Vous avez rapidement pris de l’assurance et vous vous êtes investie à fond dans ce travail qui vous plaisait et qui vous a toujours passionné durant votre longue carrière administrative. Je ne m’étais pas trompé : vous faisiez partie de cette race de secrétaires qui sont polyvalents à l’extrême, qui ont pratiquement réponse à tout et sur qui un maire peut compter en toute circonstance. Je l’ai dit maintes et maintes fois : n’est pas secrétaire de mairie qui veut et l'on ne s’improvise pas secrétaire de mairie. 

Combien de fois vous ai-je demandé conseil ! Combien de fois vous ai-je dit : qu’est-ce que vous en pensez ! Je suis sûr que mes successeurs eux aussi se sont adressés en ces termes à leur secrétaire de confiance. Votre avis était toujours pertinent. En ce qui me concerne, j’en ai souvent tenu compte. Comme le pensent beaucoup de personnes, et ce à juste titre, une secrétaire est un peu l’éminence grise d’une mairie, celle qui fait des suggestions, qui donne des avis ou qui prend certaines responsabilités en l’absence du maire ou des adjoints. 

Je sais que les habitants de Sigonce vous regrettent sincèrement. Ils regrettent votre bon accueil et votre sourire. Ils regrettent aussi celle qui avait toujours la bonne parole, le bon conseil, qui apportait toujours son aide ou son concours pour solutionner au mieux un éventuel problème sans oublier votre tact votre délicatesse et votre grande discrétion ,qualité première d’une secrétaire de mairie. Vous n’avez jamais compté votre temps car malgré vos obligations familiales vous étiez toujours là avant l’heure et combien de fois êtes vous partie largement après l’heure !

Partie donc pour Seyne les Alpes le 26 septembre 1978, votre séjour en montagne aura été heureusement de courte durée, car c’est avec un réel plaisir que les habitants de Sigonce vous ont vu revenir reprendre votre poste en mairie le 1er juillet 1979. 

Depuis vous avez assuré jusqu’à ce jour, sans faillir, avec la même rigueur et le même entrain jusqu’au dernier moment.

Au nom de tous les habitants, je vous remercie pour tout ce que vous avez fait pour nous, pour votre sérieux dans le travail et pour votre gentillesse. 

Vous allez pouvoir vous consacrer un peu plus à votre époux, à vos enfants et petits enfants qui profiteront eux aussi un peu plus de leur Mamy. 

C’est vrai qu’on languit d’être à la retraite, mais lorsqu’on aime son travail comme ça a été le cas pour vous, on a un petit pincement au cœur lorsqu’on change brutalement ses habitudes, on quitte ses amis, ses collègues de travail que l’on a croisés tout au long d’une longue et belle carrière. La municipalité a choisi une successeure de qualité en la personne de Madame Christine Moutte, secrétaire avertie, qui connaît très bien les ficelles de ce beau métier et qui a déjà prouvé qu’elle savait appréhender les dossiers en cours et suivre sans problème la voie que vous avez tracée.

M. Émile Portigliatti.

 

Photo souvenir

M. Marcel Turin, Mme Éliane Masse, M. Émile Portigliatti, M. Jean-Paul Giai-Checa.

Samedi 13 juin 2009.

 

Émile Portigliatti
Mme Éliane Masse, secrétaire de mairie, a tiré sa révérence.

 Divers

 

sigonce_divers06b.pdf sigonce_divers06b.pdf : 230ko version 02 _ 08/10/2018 Pourquoi un fichier PDF ?