Sigonce 04 Commentaires

 

Sigonce 04 ... Commentaires : 010 ... 019

 

010

15/07/2006

Visiteur n° 6471

Mes souvenirs, Sigonce.

Je tenais à féliciter la prose et la technique sur le village de Sigonce. J'avais entendu parler de ce site, il me permet de compléter ce que je n'ai pu voir ou entendre sur son histoire. En vous lisant on peut constater que ce village a marqué votre enfance.
Bonne continuation pour ce travail de mémoire.
Hélène

Marseille 13008 Bouches-du-Rhône

 

J'aurais pu dire "Je vous remercie" et en réfléchissant se sera "Nous vous remercions" (le village, Émile et moi) pour les compliments envoyés. Heureux que le site puisse vous apporter les informations voulues et il est vrai que ce village a réellement marqué mon enfance d'ailleurs je constate que je n'ai pas coupé le cordon ombilical avec celui-ci.
Je vous remercie enfin d'avoir laissé une trace de votre passage en lisant ces pages.
Salutations et au plaisir.

Jean-Pierre Rimbaud

 

011

14/08/2006

Visiteur n° 6669

Mes souvenirs, Sigonce.

J'ai bien lu les pages sur votre quartier et visionné les photos. J'ai aussi regardé "Mes souvenirs, Sigonce" et là quel enchantement toutes ces feuilles et explications sur ce village. Il est bien dommage que vous ne fassiez pas la même chose sur Pornichet.
Félicitations tout de même.

Un nouveau pornichétin.

Michel

Pornichet 44380 Loire-Atlantique

 

Merci de vous être arrêté dans mon quartier et d'avoir pris le temps d'écrire ce petit mot. Vous me demandez de faire sur Pornichet ce que je fais sur mon village. Je ni vois aucun inconvénient mais pour mon village vous avez pu remarquer qu'un ami me donne un coup de main. Il a emmagasiné au cours du temps beaucoup de renseignements et avec l'aide de ses connaissances, des anciens et de ses relations : il peut ainsi faire les vérifications nécessaires avant d'ouvrir à tous : ses articles. Je ne suis que l'imprimeur ! (C:)
On ne dira jamais assez l'importance et la difficulté que constitue ce travail de recherche.
Vous pourrez remarquer que sur Pornichet diverses associations œuvrent dans ce sens pour la sauvegarde de son patrimoine culturel, je ne peux que vous inciter à rejoindre l'une d'elle.
Ce site est juste là pour faire un complément, j'ai besoin d'aide et de temps mais il faut faire vite :

l'indifférence, l'oublie etc. sans oublier l'urbanisation font beaucoup de dégâts.
Je vois enfin que vous arrivez à Pornichet alors bienvenue dans cet endroit qui j'espère vous sera très agréable.
Merci de votre visite, salutations.

Jean-Pierre Rimbaud

 

012

05/11/2006

Visiteur n° 7191

Mes souvenirs, Sigonce.

Arrière petite fille de Claude Ferdinand Estève alias Barlière du Lauzon.
J'ai apprécié les lignes qui lui sont consacrées et vous en remercie très chaleureusement.
Passionnée de la généalogie de ma famille : j'ai toutefois quelques "trous" qui n'ont pu être comblés lors de ma récente visite aux archives départementales à Digne (04) .
Vous serait-il possible simplement de me faire connaître si la mairie de Sigonce a, elle-même, conservé des archives pour la période antérieure à 1800 (celles figurant à Digne étant fortement endommagées et incomplètes) ou me communiquer les coordonnées d'un généalogiste sur Sigonce ? 
D'autre part je me tiens à votre disposition, si cela devait vous convenir, pour vous communiquer quelques détails sur cette famille Estève.
Une sœur de Claude-Ferdinand a épousé à Sigonce le 29 avril 1876 Léon Jules Brunet sculpteur vivant à Toulon (83). À cette époque y a t-il eu à Sigonce, un projet d'ouvrage faisant appel aux talents d'un sculpteur de + ou - grand renom qui aurait pu expliquer la rencontre de Brunet et de Marie-Julie Estève ??? 
Par avance merci mille fois.

Gabrielle

Marseille 13008 Bouches-du-Rhône

 

Je suis comblé et rassuré de constater que toutes ces recherches ne sont pas inutiles et permettent de garder, avec l'aide d'Internet, une trace de l'histoire de notre village et de votre famille. Je vais transmettre votre mail à Émile (un ami qui a écrit cet article) en espérant vous satisfaire une nouvelle fois.
Sincères salutations.
Jean-Pierre Rimbaud

 

013

15/11/2006

Visiteur n° 7253

Mes souvenirs, Sigonce.

Arrière petit fils de Claude Ferdinand Estève alias "Barlière du Lauzon", je tiens à vous féliciter pour la biographie de mon ancêtre, rectifiée et complétée récemment par ma sœur Gabrielle VITALIS.
Maintenant je souhaiterai pouvoir consulter les ouvrages (disponibles mais où ?) de mon aïeul.

Pouvez-vous m'aider ?
Merci

Michel

Lignerolles 03410 Allier

 

Bonjour et merci pour votre message qui, comme pour votre sœur, me comble par le plaisir de faire plaisir. J'associe pour la réception de "ce merci" mon ami Émile c'est lui qui avec "ses sources" a permis de réaliser cet article.
Je vous demanderai de vous mettre en rapport avec votre sœur qui vous expliquera "la marche à suivre" sinon un fichier au format PDF est en préparation il sera disponible sous peu sur le site en complément de l'article publié sur Claude Ferdinand Estève alias "Barlière du Lauzon". 
Sincères salutations.

Jean-Pierre Rimbaud

 

014

21/11/2006

Visiteur n° 7299

Mes souvenirs, Sigonce.

Bonjour !
Bravo pour ce magnifique travail dont m'avait parlé Émile ...
Je suis aujourd'hui le propriétaire du Lan, à la sortie de Sigonce sur la route de Forcalquier.
N'hésitez pas à nous rendre visite avec Émile lors d'un prochain passage à Sigonce. 
Ce sera un plaisir de vous rencontrer et d'envisager peut-être un nouveau chapitre sur l'histoire de la ferme du Lan, j'ai déjà rencontré tant de gens qui y ont habité ...
Il faudrait faire passer le message pour réunir, photos et souvenirs ...
Sincères salutations 
Ludovic FIASCHI

Sigonce 04300 Alpes-de-Haute-Provence

 

Bonjour,
Je viens de prendre connaissance de votre message et je vous remercie pour les compliments que vous nous adressez. J'associe le village et Émile avec moi.
Un internaute qui laisse un message est une denrée rare aujourd'hui, alors on sait apprécier à sa juste valeur ce geste de sympathie.
Vous devez savoir qu'aujourd'hui je suis, par la distance, assez loin de mon village que j'appellerai toujours ainsi bien que n'y habitant plus. Vous avez donc doublement de la chance d'y résider et de posséder "La ferme du Lan" qui en effet a vu passer beaucoup de monde et les aménagements que vous avez réalisés depuis attestent aussi que vous avez le virus de cette région magnifique.

En effet pourquoi pas un article sur : Le Lan d'hier à aujourd'hui.
Comme j'aime à le dire aller en Provence est pour moi comme faire un pèlerinage alors j'ai bien noté de venir faire une halte chez vous et de parler de … Sigonce.
Salutations de Pornichet
Jean-Pierre Rimbaud

 

015

26/11/2006

Visiteur n° 7329

Mes souvenirs, Sigonce.

Bonjour !
J'ai lu avec un immense plaisir, ton site sur Sigonce de notre enfance je n'ai rien oublié de tout ça.
La vie a voulu qu'on se voit moins souvent mais tu resteras toujours dans notre cœur.
Michèle et Vincent DE SIANO

Marseille 13010 Bouches-du-Rhône

 

Bonjour,

Je suis de plus en plus reconnaissant à Internet, malgré ses inconvénients : spam, virus etc., de permettre des miracles. Comment aurions nous pu autrement nous retrouver ? En lisant ce message les souvenirs déboulent à grandes vitesses entraînant une grande secousse intérieure. Dans la vie nous côtoyons des bons moments et d'autres à oublier alors quand les bons surgissent quel plaisir.

Mes mots vont sembler décousus mais quand le plaisir frappe à la porte on ne trouve pas les mots pour laisser éclater la joie des retrouvailles. Tu sais bien que vous faites : Michèle, Vincent et toute votre famille partie de mes souvenirs ... sans oublier Igor !

Notre première rencontre remonte à loin et notre dernière à des décennies mais le résultat aujourd'hui visible c'est de voir que l'on n'a pas oublié notre enfance dans les rues du village. Mais l'on peut aussi constater que malgré le fait que nos chemins se sont éloignés ce n'est pas pour cela que l'on a brisé les liens de l'amitié, c'est ce qui est l'essentiel !

Ce site a permis de se retrouver et reprendre contact, vous pourrez constater que vous n'êtes pas les seuls à avoir retrouvé leurs racines dans ce que, pour nous tous, j'ai voulu créer pour remercier ce village. 

Toute mon amitié à tout les deux et je profite de ce message pour ajouter que je la transmet aussi à tous ceux qui se rappellent encore de moi. 

Jean-Pierre Rimbaud

 

016

04/12/2007

Visiteur n° 9516

Mes souvenirs, Sigonce.

Bonjour,
J'ai ouvert la page que vous avez faite sur Sigonce par curiosité et parce que SIGONCE a toujours fait, fait et fera toujours partie de moi.
Nous ne nous connaissions pas beaucoup, vous étiez ami avec mon frère Jean-Paul, moi j'étais un peu plus jeune.
Je vous fais ce mail pour vous remercier pour le plaisir que j'ai eu à revoir cette photo prise sous le gros orme de l'église et quelle émotion quand j'ai vu la signature de Michèle et de Vincent sur leur mail. Une foule de souvenirs me sont revenus. Même si j'ai souvent des nouvelles de Sigonce par ma famille, je voulais vous remercier pour ce petit retour en arrière sous cet arbre avec Michèle, Noëlle, Vincent et les autres.
J'en profite pour faire un petit clin d'œil. Nous sommes le 4 décembre et en tant que fille de mineur j'ai toujours une pensée particulière en ce jour de STE BARBE et je le fête à ma manière, en faisant "ma barbe" avec des lentilles (le blé est quelque fois difficile à trouver). Les souvenirs et la tradition ne sont pas si loin...
Merci pour ce moment précieux.
Mireille GIAI-CHECA

 

Bonjour Mireille,
Ce que tu as ressenti, comme tu me le mentionnes, prouves bien une fois de plus que même si l'on quitte un endroit ou une région on ne peut oublier ses racines.
Nous laissons derrière nous ce que nous avons planté et nous emportons dans nos bagages des souvenirs qui ne demandent qu'à resurgir (quelques fois avec l'aide du hasard). Est-ce le destin ? 
Le fait de remonter dans le passé permet ainsi de retrouver une seconde jeunesse malgré les années qui passent.
Je suis une fois de plus satisfait de voir que les pages publiées apportent beaucoup de plaisirs à ceux qui prennent le temps de les consulter et je n'oublie pas de remercier les personnes qui me permettent de les réaliser.
Tu vois chez nous aussi pour fêter la Ste Barbe nous le faisons avec des lentilles et au moment de Noël nous mettons les graines germées tout à côté de la crèche.
Mireille je te remercie d'avoir pris le temps de me parler de Sigonce, donnes le bonjour de ma part à toute ta famille et à la prochaine.
Jean-Pierre Rimbaud

 

017

25 janvier 2008

Visiteur n° 9662
Mes souvenirs, Sigonce.
Bonjour
,

Je reviens vers vous avec toute une brassée de vœux pour 2008.
Je me suis aventurée sur SIGONCE (via INTERNET)
Avec émotion je me rappelle des quelques heures passées à constituer cette biographie de mon aïeul Ferdinand ESTEVE (dit BARLIERE du LAUZON).
Ce fut un bonheur. Sur quelle autre piste vous êtes vous lancés ?
À tous les 2 encore tous mes souhaits et mon amitié.
Gabrielle NEGRE VITALIS

 

Bonjour aussi,

C'est un vrai plaisir que de lire ces quelques mots et le fait de garder contact nous permet de préserver cette amitié que nous avons avec Émile su créer à l'occasion de la biographie de ton aïeul.

Comme tu pourras le constater le site s'est étoffé de nouvelles pages.

Le seul regret c'est que beaucoup de lecteurs ne veulent ou ne peuvent pas s'investir plus pour compléter celles-ci ou donner leur avis. Alors on avance à tâtons, peut-être, mais au moins on avance et ces pages ont le mérite d'exister.

Sinon la vie est belle, il fait beau (suivant les jours) ...

Amitié

Jean-Pierre Rimbaud

 

018

21 octobre 2008

Visiteur n° 10654
Mes souvenirs, Sigonce.
Bonjour
,

C'est en nouveau Sigoncier que je vous félicite, ainsi qu'Émile Portigliatti, pour la grande qualité de ce site. Il est utile au médecin qui a ouvert son cabinet près du bar de la mine et au futur père d'une nouvelle Sigoncière pour qu'elle puisse entendre l'Histoire de Sigonce.

Amitié

José-Miguel PUENTEDURA

Sigonce 04300 Alpes-de-Haute-Provence

 

Bonjour aussi,

Je réponds à votre commentaire avec un plaisir sincère et pour plusieurs raisons :

a) de vous être établi, ainsi que votre famille, dans notre village. Ce village vous le rendra bien par sa quiétude, sa situation exceptionnelle n'oublions pas que nous sommes en Haute Provence et son histoire.

b) de vouloir connaître et transmettre l'histoire de ce village et enfin ...

c) de nous avoir écrit ce petit mot.

Il est vrai que sur Internet les gens sont pressés et ne prennent donc pas la peine de laisser un commentaire partout où ils passent recueillir des informations. C'est pour cela qu'un message déposé et qui plus est de félicitation ne peut qu'apporter du plaisir à sa lecture.

Émile se joint à moi pour vous remercier.

Jean-Pierre Rimbaud

 

019

04 janvier 2009

Visiteur n° 10899
Mes souvenirs, Sigonce.
Bonjour
,

Je viens de retrouver mes 12, 13, 14 ans et plus...
Un voyage dans le temps, superbe et généreux.
Je suis Christiane Billoire, la petite fille de Maurice Pulcrano. En 1962, nous sommes arrivés à Sigonce dans cette grande maison, en face du château. Cette maison a été notre phare, notre refuge, nous avons vécu ses transformations et nous avons eu nos premiers amis en France, vous.
Des souvenirs sont remontés, que j'avais enfoui au fond de ma mémoire et aujourd'hui, ils ressurgissent.
Bravo, à toi Jean-Pierre et à Émile qui a fait un travail remarquable.
Je crois que je vais ressortir mes vieilles photos.
C'est sûr, je reviendrai,... en vacances,... pourquoi pas y louer un gîte et emmener avec moi mes 3 petits enfants.
Je vous embrasse tous très fort et je vous dis à bientôt.

Amitié

Christiane PULCRANO
Saint Sulpice et Cameyrac 33450 Gironde

 

Bonjour aussi,

C'est avec un réel plaisir que je viens de lire tes quelques mots. Évidement ce village a marqué notre jeunesse et je constate avec plaisir que nous ne pouvons oublier tous ses souvenirs emmagasinés.

Émile se joint à moi pour te remercier de tes impressions sur notre travail. 

Jean-Pierre Rimbaud

 

010 ... 019

 

Vers 020 ... 029

 

Merci pour vos commentaires.

Jean-Pierre Rimbaud

 

Vers 000 ... 009

 

Commentaires

Commentaires