Sigonce 04

 

Sigonce 04 ... Vos commentaires

 

47
22 juillet 2019

Bonjour Monsieur,
Tout comme le dit le Monsieur précédemment c'est un véritable plaisir de facilité que de consulter votre site. Que de détails dans toutes ces recherches ! Merci.
Geneviève.

Céreste (04)

Madame, bonjour Geneviève.
Émile et moi-même, vous remercions aussi, de vous être arrêté, d'avoir apprécié nos pages sur notre village et d'avoir laissé une trace de votre passage. Ce travail de recherche et de publication ne servirait à rien si nous l'avions gardé pour nous, Internet permet ce partage, tout comme l'apport actif d'une population pour faire vivre et animer un quartier, un village…
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs à bientôt, à vous lire.
Jean-Pierre Rimbaud


46
15 juin 2019
Monsieur bonjour,
La nouvelle version du site est une merveille.
C'est devenu super facile de naviguer dedans et comme avant, c'est une source riche en informations sur le village. 
Les articles sont écrit d'une telle façon que c'est souvent difficile de quitter le site...
L'article qui suit sera sans doute autant intéressant.
J'y découvre son passé et ça me permet en même temps de comprendre ce qui vit dans le village à cet instant.
Merci à vous deux !
Guibert Joris


Bonsoir Monsieur,
Je viens de recevoir votre message qui m'a fait très plaisir.
Faire simple c'est déjà compliqué ... alors pourquoi faire compliqué lorsque l'on peut faire simple ?
J'ai profité de cette réorganisation pour faire de nouveaux menus et vous avez raison d'associer Émile.

Écrire ce n'est pas évident, il se débrouille pas mal vous en conviendrez ! 
À bientôt, à vous lire.
Jean-Pierre Rimbaud

 

45

07 juin 2019

Orange.fr m'a défini un changement à effectuer dans la publication de ce site perso.

Vous avez pu noter qu'il est maintenant publié en version sécurisé c'est à dire HTTPS.

https://sigonce-04.pagesperso-orange.fr

Veuillez m’excuser de la gêne apportée par ce transfert système.

Jean-Pierre Rimbaud

 

44

17 avril 2019

Bonjour Monsieur,
J’ai trouvé sur votre site l’illustration au fusain représentant la mine de Sigonce, que je souhaiterais utiliser dans un projet d’édition.

Je souhaite joindre la famille d’Alain Christini.

Sur le document que j’ai trouvé sur votre site, il est précisé qu’il était un enfant du pays et qu’il nous a quittés en 1994 à l'âge de 61 ans...

Je souhaiterais :
Avoir l’autorisation d’utiliser ce visuel et l’obtenir, si c’est possible en haute définition, car je n’ai que la version web ici.

Vous remerciant pour votre aide précieuse.

Cordialement,
Séverine Duhamel

Forcalquier (04)

 

Bonsoir Madame,

Je vous remercie de l’attention que vous avez apportée à la consultation du site Sigonce 04.

J’ai bien lu votre message que je viens de transmettre "à mon correspondant local et ami" Émile Portigliatti.

Auteur de nombreuses pages sur le site. Il se mettra en rapport avec vous.

Cordialement,

Jean-Pierre Rimbaud

 

Merci Beaucoup, bien cordialement,

Séverine Duhamel

 

43

27 décembre 2018

Bonjour lecteurs et lectrices de Sigonce 04.
Nous sommes à l'heure des bilans avec cette année qui se termine, la nouvelle aura ses objectifs !
Je dirais que grâce à Vous, à Émile et ses Sources, le village ne reste pas en autarcie et partage son histoire.
Ce travail de mémoire est une nécessité à poursuivre.

En cette période de vœux, comme par le passé, j'en vois trois à vous souhaiter:

La santé physique, la santé psychique et la santé financière.

Chacune dépendant des autres alors : la santé en général et savoir l'apprécier.

Toute mon amitié ... à 2019.

Jean-Pierre Rimbaud

 

42

19 novembre 2018

Bonjour Gilbert,
Merci pour ton aide apportée à la réalisation de l'article sur la chasse à Sigonce d'Émile.
Voir les photos prises m'a ramené très loin en arrière du temps où j'étais toujours fourré chez Francis Pardigon.
À l'époque je n'étais pas autant curieux sur ce qu'il faisait mais aujourd'hui les explications arrivent et me font retourner en arrière. Je le revois : dans sa cuisine à faire ses cartouches... poser ou relever ses lèques aux Cerdes... partir à la chasse armé de son fusil, ses cartouches autour de la taille et portant sa gibecière sans oublier ses chiens qui ne demandaient qu'à partir courir dans les collines environnantes.


Départ pour la chasse.

Boca; Zinta; Jean-Pierre et Francis au pied de l'escalier.

 

Merci pour tout cela.
Cordialement, bonjour à la famille Blanc.
J'habite en Loire-Atlantique (44) mais le regard est toujours tourné vers le sud.
Jean-Pierre

 

41

25 octobre 2018
Monsieur bonjour,
Je vous remercie du travail que vous faites sur Sigonce et sa région.
Je vous signale que le lien "Communauté des communes" ne fonctionne pas.
Bonne continuation.
Hélène
Forcalquier (04)

 

Bonjour Madame, Hélène
Je vais faire la correction que vous m'avez signalée et vous remercie pour cela.
J'ai pas mal modifié l'architecture du site ces derniers temps et cet oubli nous permet cet échange.
À bientôt, à vous lire.
Jean-Pierre Rimbaud

 

40

27 septembre 2018
Madame Geneviève Quenin-Peylin, bonsoir.
Émile m'a transmis les photos de votre père et de Mikalenko.
Pour votre père, je suis désolé "l'art n'est pas toujours compris à sa juste valeur !"
Je le comprends un peu, à force de prêcher dans le vide on exécute à la différence de certains qui parlent beaucoup et ne font rien, à part de brasser de l'air.
Pour Mikalenko, je suis heureux d'avoir pu avec Émile réaliser un article sur lui et avec votre aide pouvoir le compléter. Cette personne déracinée a su s'intégrer et se faire apprécier dans le village qui est devenu le sien par adoption.
Beaucoup d'émotions, de le revoir.
Dans nos souvenirs les écrits sont importants bien sûr mais les photos valent plus qu'un long discours.
Pour votre père et Mikalenko les 2 articles et les photos sont en ligne ainsi que les fichiers PDF.
Encore merci pour ce partage, maintenant la toile va diffuser…
Cordialement.

Jean-Pierre Rimbaud

 

Nos souvenirs (chapitre 02) Les volets de la mairie repeints en vert par le receveur des postes.
À sa découverte (chapitre 04) Qui n'a pas connu en son temps Nikita Mikalenko ?

 

Bonjour Mr Rimbaud,
Merci pour votre message qui m'a beaucoup touchée et je viens répondre avec un peu de retard.

Les remerciements vont aussi à Émile qui fait un gros travail de mémoires.
Cela m'a fait plaisir de vous transmettre ces photos. J'ai passé une belle journée à Sigonce avec mon mari lors des "Journées du Patrimoine" en souvenir de mes parents qui ont vécu quelques années dans ce village, d'ailleurs je suis née à Forcalquier. Ce village a vraiment un certain charme !!! 
J'ai été contente de rencontrer des personnes qui ont bien connues mon père, je n'ai pas trop de souvenirs de cette époque, j'étais encore très jeune lorsque nous avons quitté Sigonce mais mon père avait gardé des amis et il me racontait quelquefois mais il est décédé très vite à l'âge de 60 ans (à mon grand regret) et je n'ai pas eu le temps de le questionner sur beaucoup de choses... À présent je parcours régulièrement tout le site que vous avez bien voulu créer avec tous les articles d'Émile et je pense à mon Papa qui serait heureux de cette réalisation car lui aussi aimait beaucoup lire et écrire.
Bonne continuation.
Bien cordialement.

Geneviève QUENIN-PEYLIN (04)

 

Les journées du Patrimoine se déroulent tous les ans, 3ème week-end de septembre.

 

39

17 août 2018

Un lien a été créée entre nos deux sites.

"Sigonce" puis "Vie Pratique" puis "Infos publiques" et "...pornichet.quartier.paolini..." 

(Il n'est plus valable et renvoie sur une page "d'erreur".)

 

https://www.sigonce.fr

17 juillet 2019

Un nouveau.  

Sigonce et son histoire

 

logo_sigonce-04.jpg

Nouvelle adresse depuis le 07 juin 2019

https://sigonce-04.pagesperso-orange.fr

 

Merci pour cela Jean-Pierre Rimbaud

 

38

20 juillet 2018

Cher(e)s amies et amis,

Les mises à jours se sont faites moins rapidement en ce début d'année.

Ce n'est pas de la faute à Émile mais de moi-même.

Beaucoup de travail et quelques soucis (c'est le quotidien de beaucoup...)

Je vais m'y remettre tranquillement comme l'on dit et vous souhaite tous mes vœux de santé et la réalisation de vos projets.

Pour "Sigonce 04", je vais modifier l'architecture des chapitres car les nombreux articles publiés m'imposent une nouvelle pagination qui je l'espère vous simplifiera le parcours de lecture.

J'en profite pour remercier Émile pour sa grande rigueur dans les textes et dans son travail de recherche et d'écriture, un écrivain prolifique !

Ainsi que vous lecteurs anonymes qui compulsez ce site à la recherche d'informations ou par curiosité.

À bientôt, à vous lire.

Jean-Pierre Rimbaud

 

37

30 mars 2017

Objet : Prisonniers allemands à la mine de Sigonce
Monsieur,
Je fais actuellement des recherches sur les prisonniers de guerre allemands dans notre département. Cela en vue de publier un article avant la fin de l'année dans "Les chroniques de Haute-Provence"  (bulletin de la Société scientifique et littéraire des AHP).

J'ai quasiment terminé mon texte que j'ai présenté au comité de lecture de la SSL et il a été validé. Mais comme il ne sera finalisé que courant octobre, je continue d'y travailler.

J’ai récolté de nombreux témoignages de PGA (Prisonnier de guerre allemand) aussi bien chez des agriculteurs, que dans des kommandos communaux, au barrage de Castillon, dans des usines électriques, chez des entrepreneurs, etc.

Ayant des témoignages sur la présence de prisonniers allemands à la mine de Saint-Maime/Bois d’Asson, j’ai cherché par Google s’il y avait des témoignages sur les PGA dans les autres mines du département. C’est ainsi que je suis tombé sur votre site et sur la présence de PGA en particulier sur Johannes Halm. Je dois tout d’abord vous féliciter pour la masse d’informations que vous avez recueillie et comme votre site m’intéresse dans le cadre de mes recherches, j’ai quelques questions à vous poser :
Puis-je utiliser une partie des textes sur les PGA à Sigonce ?

Dans le cas d’une réponse positive (et d’avance je vous en remercie) il y aura bien sûr en note de bas de page l’adresse Internet de votre site.
Toujours dans la même optique, me serait-il possible d’avoir une copie (400 dpi minimum) du certificat n° 2 pour illustrer mon propos ?
Autre question, Johannes Halm, a-t-il continué à travailler à la mine de Sigonce après le 2 avril 1948 ?
Et s’il est resté à Sigonce, aurait-il fondé une famille ? avec une Bas-Alpine ?
D’avance je vous remercie pour votre éventuelle aide.
À vous lire,
Cordialement
Guy REYMOND

Digne 04000
Historien local
Archiviste retraité

 

Monsieur Guy REYMOND,
Nous sommes heureux, Émile et moi que notre travail de recherche puisse-être utile à d’autres.
Nous partageons ce travail avec plaisir et vous donnons autorisation pour utiliser ce chapitre sur la mine de Sigonce et vous remercions du lien en retour.
Je vous joins les fichiers demandées à partir desquels, j’ai fait la mise en page.
Au sujet de Mr Johannes HALM, il n’est pas resté dans la région il est retourné en Allemagne fonder une famille en 1948.
Mon ami Émile Portigliatti féru d’histoire vous écrira.
Nous vous remercions de nous avoir contacté, à bientôt.
Jean-Pierre Rimbaud

 

Cher Monsieur, bonsoir,
Je viens d'ouvrir mon ordinateur et trouver votre courriel. Un grand merci pour votre autorisation.

J'ai de nombreux témoignages de PG allemands qui furent employés chez des agriculteurs (la majorité dans notre département), dans le bâtiment, dans les kommandos communaux, au barrage de Castillon, au canal de la Brillanne/Villeneuve, à l'usine de Saint-Auban, pour faire des fouilles archéologiques à Digne et à Sisteron, etc., mais pratiquement rien sur les mineurs, à part des extraits du livre sur Bois d'Asson de Pierre Bonnet (mais je ne connais pas son adresse pour le contacter), et un témoignage en instance du fils d'un mineur de Bois d'Asson. 

Les quelques lignes empruntées à votre site plus le document Certificat n° 2 (merci pour son envoi) me permettront d’étoffer ce paragraphe. MERCI. Et à propos des documents qui illustrent votre site (photos de HALM et certificats) vous écrivez : "Les documents nous ont été fournis par la famille de l'intéressé". C'est ce qui m'avait fait penser qu'il était resté à Sigonce après 1948. 
Je suis domicilié à Digne-les-Bains 04000 et mon téléphone est le 04 .. .. .. ..

(que votre ami me téléphone de préférence entre 18 h et 20 h).
Je vous souhaite une bonne soirée et un bon week-end.
Très cordialement
Guy REYMOND

 

36

07 mai 2015

Un grand bravo pour votre page sur Sigonce, village que j'ai découvert (désert) à Pâques !
Annie

St Péray 07130 Ardèche

 

Annie,
Merci pour votre message qui nous fait, à Émile et à moi, très plaisir.
Peut-être que les villageois, lors de votre visite, étaient partis dans les champs ...

À la recherche d'œufs en chocolat ou bien c'était l'heure de la sieste, ... sacrée dans notre Midi !!!

Je vous souhaite une bonne journée et au plaisir de vous lire.
Jean-Pierre Rimbaud

 

35

05 mai 2015

Bonsoir,
Après une visite à Sigonce, nous avons eu la chance de rencontrer Mr Émile Portigliatti qui nous a parlé avec enthousiasme de son village, et nous a donné l'adresse web de votre site.

Il est magnifique, j'ai vraiment pris du plaisir à le parcourir.
Je fais moi-même un petit site de mes voyages personnels et comme Mr Portigliatti m'avait donné l'autorisation de piocher éventuellement des photos, je me suis permise de vous en prendre 2 ou 3 anciennes pour mon compte-rendu de ma visite de Sigonce.

Notre visite à Sigonce est inoubliable, quel village plein de charme !!!
Pour voir mon petit, mais vraiment petit reportage vous pouvez aller sur mon site :

https://www.moulinpapillon.com/voyages-en-france/2015-05-sigonce-alpes-de-haute-provence/

Encore félicitations et bonne continuation.
Thérèse UBERTI

Gap 05000 Hautes-Alpes

 

Thérèse, Je vous remercie pour votre courriel et de votre avis sur notre village.

Internet me permet de partager "sur la toile" des informations et ainsi participer à remplir cette immense bibliothèque. Émile, comme vous vous en êtes rendue compte, est une mine d'infos.

Ne soyez pas modeste pour votre travail de publication.

Arriver à transcrire ce que l'on ressent n'est pas évident et le publier l'est aussi.

À bientôt.

Jean-Pierre Rimbaud

(Depuis, j'ai réactualisé l'adresse du site).

 

34

11 mars 2015

Salut Jean-Pierre,

Ça fait un bail depuis l'époque Kawa...

C'est un pur hasard que je tombe sur toi en regardant un article sur le moto cross de Sigonce...

Que te dire sinon que j'ai la nostalgie de toute cette époque.

Je ne sais pas si tu es dans le coin ou toujours vers Nantes je crois, moi je suis sur Vitrolles.

La moto et bien, j'ai arrêté il y a 6 ans...

Voilà tu as mon adresse mail et j'aimerai bien avoir de tes nouvelles.

Jacques

 

Bonsoir Jacques,

Quelle surprise ton message !

Je ne remercierai jamais assez Internet pour les retrouvailles qu’il me procure.
Oui, je suis toujours en Loire Atlantique, à St Nazaire exactement.

La moto a été une période dans ma vie, mais celle-ci n’a pas beaucoup durée !

Mais, comme pour toi, nous avions affaire à "une bête".

Le son de son échappement et l’odeur d’huile qui en sortaient sont toujours ancrés dans ma mémoire.

Le site Internet me permet de partager mes souvenirs et de retrouver des Amis. La preuve !

Sinon, j’ai eu 2 enfants : un garçon et une fille et aujourd’hui je suis grand-père :

d’une petite fille de 3 ans et d’un garçon de 4 mois.

Le temps passe alors on profite des joies que la vie nous procure.

Je te souhaite une bonne soirée, à bientôt...
Jean-Pierre

 

33

31 Décembre 2014 ……… 1er Janvier 2015

Je conserve dans mon cœur, au crédit de cette année qui s'en va, de si bons souvenirs liés principalement à vous… Aux toutes premières heures de cette nouvelle année je veux vous la souhaiter Belle, Bonne, Heureuse mais par dessus tout que vous sachiez trouver de la JOIE À VIVRE CHAQUE NOUVEL INSTANT certes la vie n'est pas toujours juste mais elle est tout de même BONNE À VIVRE. 
Bonne et heureuse année, toute mon affection et que notre amitié ne soit pas qu'éphémère.
Gabrielle NEGRE VITALIS

 

01 janvier 2015

Chers amies et amis,

Tout simplement Santé pour cette nouvelle année que dire de plus ?

Jean-Pierre Rimbaud

 

32

19/09/2014

Bonjour,
Je suis Martine Guglielmo, fille d'Alain Christini, natif de Sigonce en 1933, et malheureusement décédé en 1993. Suzanne Christini, épouse Piozin, sa sœur, étant ma tante et marraine.
Je suis venue récemment à Sigonce où j'ai rencontré Émile, qui nous a donné quelques nouvelles fraîches du village.
Je suis passée devant la maison de mes grands-parents Éva et Ernest, et cela me fait toujours une étrange sensation. Je repense à mon enfance quand nous venions passer quelques jours de vacances depuis Marseille... L'eau fraîche que nous allions chercher à la fontaine au moment des repas, avec mon frère Bernard.
J'ai consulté le site avec le plus grand intérêt, il est très bien fait, rempli de textes très beaux et intéressants, émouvants aussi pour certains.
J'ai vu avec plaisir les cartes postales d'antan, beaucoup aimé cette rubrique, vu avec plaisir certaines photos sur lesquelles figure Suzanne, ou encore la rubrique sur la mine, avec l'illustration qu'en avait faite Alain…
Merci pour tout ce travail et bonne continuation.
A bientôt. Amicalement
Martine GUGLIELMO

 

Bonjour et merci Martine.
Votre message est un encouragement sur le pourquoi de ce site ?

C'est l'histoire d'un village et de sa population...

Nous devons remercier ce qu'Internet procure dans cette immense bibliothèque qu'est "la toile".
Sans oublier Émile qui est un fin chercheur de trouvailles et quel plaisir pour moi que de pouvoir publier avec lui.
Chacun son rôle sans oublier que ce qui est transcrit ne nous appartient pas cela fait partie des souvenirs.
Amitié
Jean-Pierre Rimbaud

 

31

12/06/2013

Jean-Pierre, un IMMENSE MERCI de ma part et de la part de toute la tribu ESTEVE, NEGRE, JUST et descendants.
Je diffuse trop contente et je vais imprimer pour joindre à mon dossier. 
Désormais … tu en sais tant sur nous que tu fais partie de la famille.
Je t'embrasse et encore merci.

Gabrielle

J'ai bien aidé Jean-Pierre RIMBAUD qui a une véritable passion, lui aussi, pour SIGONCE, à peaufiner son article sur notre aïeul Claude Denis, Ferdinand ESTEVE, pour illustrer le site Internet du village ; ont été tissés ainsi des liens d'amitié.
Je l'ai fait destinataire de ma petite liste généalogique des ESTEVE et il s'est remis au travail pour m'envoyer sa mise à jour.
Je ne peux pas conserver ce petit "chef d'œuvre" rien que pour moi … la personnalité de l'arrière grand père au travers de ces lignes gomme un peu le souvenir qu'il avait laissé : celle d'un homme certes bon mais rêveur au point de délaisser sa famille.
Qu'il repose en paix et nous, ne conservons que le souvenir que nous a traduit Jean-Pierre RIMBAUD.
À vous tous que j'aime, et pour que vous pensiez à "transmettre". 
Moi l'ANCIENNE 
Gabrielle

 

Merci Gabrielle,
C'était le but de notre échange : partager sans prétention notre savoir. 
Jean-Pierre Rimbaud

 

30

09/06/2013

Un petit coucou en ce printemps pourri !
Au moins m'aura-t-il permis de me scotcher sur l'ordi et grâce à lui de finaliser mon Arbre de SIGONCE.
À vous deux qui m'avez tant "assistée" et qui avez tant fait pour cette sacrée famille ESTEVE je voulais vous en délivrer copie.
Je vous espère tous deux en bonne forme même si je sais que du côté de SIGONCE ça ne brille pas toujours !
Mes 83 ans ne me pèsent pas trop et j'ai encore plein de projets à réaliser.

La croyante qui sommeille en moi remercie Dieu. 
À chacun plein de bises et une bonne période à venir . 
GABRIELLE

 

Merci Gabrielle,
Je vois que malgré quelques printemps tu as toujours des projets plein la tête. La jeunesse t'accompagne...
En effet le temps n'est pas beau mais il nous reste d'autres plaisirs.
Pour ma part, ma fille nous a fait un beau cadeau une petite NORAH, 15 mois déjà, et l'on a bien raison de dire :
qu'il faut s'occuper des personnes ou de toute autre choses et en retour : elles nous le rendent au centuple.
Santé et Réussite dans tes projets actuels et à venir.
Jean-Pierre Rimbaud
Je profite de ce mot, Émile, pour te donner le bonjour, ainsi qu'à tout ceux qui liront ce message.

 

29

16/04/2012

Une fois n'est pas coutume, suite à la création du site Internet municipal de Sigonce, je n'ai pu m'empêcher de présenter mes vœux.

Bienvenue sur la toile que cette vitrine reflète l'amour que nous avons tous pour ce village.

Jean-Pierre Rimbaud

 

28

24 septembre 2011

Visiteur n° 15563

Mes souvenirs, Sigonce.

Je suis tombé par hasard sur les deux textes concernant Sigonce, J'ai rajeuni de 50 ans.
Je voudrais entrer en contact avec Émile Portigliati, car dans son texte il cite de nombreuses personnes que j'ai connues et j'ai sans doute des anecdotes à raconter. Pour information, je suis natif de Pierrerue, et de retour de la guerre d'Algérie, j'ai participé à l'exode en vogue à cette époque. C'est ainsi que la défunte Administration des PTT m'a trimbalée de Paris à Marseille pour terminer à Besançon. Si mon corps est ici ma pensée est dans les collines. Merci pour tous ces tableaux et ces descriptions.
À te lire 

Liesle 25440

France
Jean Jourdan

 

Jean,

Je suis très heureux de lire ton petit mot. J'en ai transmis une copie à Émile qui ne tardera pas à se mettre en rapport avec toi. En effet nos obligations professionnelles nous envoient loin de notre berceau mais il est aussi à remarquer que ce n'est pas pour cela que l'on oublie nos origines. Bien heureux que grâce à Internet on ait pu t'aider à remonter le temps.

Jean-Pierre Rimbaud

 

27

27 novembre 2010

Visiteur n° 14409

Je viens à la minute de découvrir l’envoi de Jean-Pierre. En effet ce poème est un petit bijou et je suis tout à fait d’accord pour qu’il conserve son authenticité Provençale si vous le faites apparaître sur le site.
Je vous charge de remercier mille fois vos amis, je les contacterai.
À tous les deux un très bon Dimanche et mille remerciements 
Gabrielle

 

Tu vois c'est ce que permet Internet l'aide d'amis sur un réseau.

En effet la traduction ne sera pas inscrite sur le site c'est toute la beauté de la langue provençale qu'il faut laisser apprécier.

Je pourrais toutefois donner les renseignements afin de l'obtenir.

à bientôt

Jean-Pierre Rimbaud

 

26

19 novembre 2010

Visiteur n° 14398

Bonjour Émile, Bonjour Jean-Pierre je pense souvent à vous ...
Cette année a été consacrée à la recherche de la famille de mon mari les VITALIS de SMYRNE, j'arrive d'un voyage là bas au cours duquel je me suis régalée et fais plein de trouvailles grâce à des rencontres .
Pour revenir aux ESTEVE, à l'occasion du mariage d'une petite cousine issue de votre terroir et de ma famille (ESTEVE - PETIT)
J'ai pu récupérer cette ode "Moun vilàgi" écrite par mon ancêtre, BARLIERE DU LAUZON et conservé par des lointains cousins.
Je la trouve ravissante. 
Ils viennent tout juste de me l’envoyer.
Je vous la communique... Mais auriez vous le temps de me la traduire ? 
Les années commencent à peser mais j'essaie de faire comme si ...
Je vous embrasse affectueusement tous les deux et attend que vous me parliez un peu de vous.
GABRIELLE NEGRE VITALIS

 

Heureux de pouvoir te lire, saches que nous allons tout faire pour satisfaire à ta demande.

Je vais donc contacter des amis qui se chargeront de la traduction.

Toute mon amitié

Jean-Pierre Rimbaud

 

25

09 juin 2010

Visiteur n° 13793

Hello Jean-Pierre comment allez-vous ?
Tant d'années viennent de s'écouler depuis ces heures passées sur la "toile" à construire ce beau travail sur Sigonce et mon aïeul :

Je vous raconte un peu :
J'ai beaucoup fait de recherches sur ma famille patronymique les NEGRE-de-MARSEILLE : rien de très spécial à signaler.
Je suis aussi partie à la chasse des ancêtres de mon mari les VITALIS et là j'ai fait "carton plein" grâce à 2 personnes croisées sur Internet.
Comme ce fut le cas pour vous ; ils s'occupent de reconstituer les registres brûlés par les Turcs en 1922 à IZMIR (SMYRNE de l'époque).
J'ai pu faire grâce à eux un bond de 150 ans en arrière avec actes BMS (Bulletin de Méthodologie Sociologique) à l'appui et j'ai ainsi appris que "mes" Vitalis étaient en fait originaires de l'île de TINOS. J'ai dans mes projets immédiats de faire un voyage jusqu'à IZMIR où aura lieu un rassemblement de ces familles levantines (ce qu'il en reste et qui sont intéressées !!!) en novembre prochain.
Les années passent vite et mes 80 ans fêtés il y a quelques jours me rendent pressée de faire le plus de choses possible !
À très bientôt par mail et surtout des milliers de bonnes pensées à Émile.
Bien à vous GABRIELLE NEGRE VITALIS

Gabrielle.

 

Les années passent inexorablement mais il y a une chose au fond de nous qui ne se perd pas : la mémoire, bien que ... quelquefois !!!

Ce n'est pas le fait de ne plus s'écrire qui signifie que l'on a oublié mais c'est plus de trouver le moment pour le faire.

Je tiens tout de même à féliciter la baroudeuse de quatre fois vingt ans qui n'hésite pas à toujours s'investir dans une nouvelle tâche.

Je lui souhaite aussi réussite dans ses projets actuels et à venir et surtout d'avoir dans ses bagages la santé pour les accomplir.

Toute mon amitié et bonne route...

Jean-Pierre Rimbaud

 

24

12 janvier 2010

Visiteur n°

Un architecte en Provence.

Bruno CHOUX et son équipe vous présentent leurs meilleurs vœux pour l'année 2010.

 

Monsieur et votre équipe.

Je tiens à vous remercier de cette attention à l'occasion de cette nouvelle année.

Qu'elle vous procure réussite dans vos projets en cours et à venir et par-dessus tout la santé.

Salutations

Jean-Pierre Rimbaud

 

23

13 novembre 2009

Visiteur n° 12804

Mes souvenirs, Sigonce.

Je suis tombé par hasard sur votre site, je suis bien un Jalamion du côté du grand-père entrepreneur en plâtrerie peinture à Saint Genis Laval dans le Rhône. Qui étant veuf s'était remarié avec Rose Blanc et parti à Sigonce. J'ai 66 ans aujourd'hui, je n'ai pas connu mes grands-parents, j'ai un vague souvenir de l'épicerie qui était, il me semble, en haut de marches et surtout étant tout enfant je crois bien avoir pris les bennes pour voyager. Je suis passé à Sigonce il y a quelques années mais je n'ai pas reconnu la maison et je n'ai rien trouvé au cimetière. 
En tout cas bravo pour votre travail sur le village. 
merci.

À bientôt.
Marc Jalamion
Sainte Foy lès Lyon
69110 France

 

Marc,

Merci pour ce petit mot qui nous conforte à continuer ce travail de recherche.

Bien souvent c'est par hasard que l'on trouve une information, mais quel plaisir de pouvoir la trouver. Merci encore de ton courriel qui va nous permettre de compléter nos articles.

Mes souvenirs, Sigonce > Nos souvenirs > Chapitre 01 > Les commerces (Jalamion)

Mes souvenirs, Sigonce > Nos souvenirs > Chapitre 02 > Quel charivari (Jalamion)

Salutations

Jean-Pierre Rimbaud

 

22

06 septembre 2009

Visiteur n° 12257

Mes souvenirs, Sigonce.

Bonjour,
Je me présente je suis M. Marc BOTTERO et j'ai eu le plaisir et l'avantage cet été alors que j'étais à Sigonce d'avoir la visite d'Émile PORTIGLIATTI qui souhaitait avoir quelques éléments pour l'article sur la cité de la mine.
Sa grande connaissance de l'histoire de Sigonce et son impressionnante mémoire nous ont séduits et dès notre retour à Lyon (obligations professionnelles) nous nous sommes précipités sur le site pour prendre connaissance de ces multiples articles. 
Et là chapeau bas, respect, travail impressionnant que vous avez réalisé là tous les deux.
Comme vous l'indiquez dans l'article c'est ma grand mère Mme BOTTERO-BARRA qui a racheté la mine après sa fermeture et qui après restauration de certaines des maisons (restauration auxquelles nous participions lorsque nous venions l'été en vacances avec mon frère et mes cousins) donc ma grand-mère louait ces maisons. Et elle était pas toujours commode la grand-mère ... lorsque nous chahutions un peu ... Ah ! souvenirs ...
Aujourd'hui je suis moi même propriétaire de deux de ces maisons (1 et 3 sur la photo aérienne illustrant cet article) et dès l'année prochaine (l'heure de la retraite ayant sonné) nous aurons la chance et le bonheur de nous y installer définitivement.
Je voulais juste vous donner quelques petites précisions sur cette photo. Les anciennes douches, actuelle maison Avalle, se situent, le long de la route, et en face du chemin menant aux maisons appartenant au maire M. Thurin.
À droite du repère 7, que vous indiquez, c'est actuellement la propriété de mon cousin M. ADAMCZYK Patrice, il s' agit d'une part de l'ancien transformateur électrique de la mine et d'autre part des anciens bureaux de la direction.
J'espère par ces informations avoir participé (très, très modestement...) à votre bel ouvrage. 
Je renouvelle mes félicitations pour le travail accompli qui nous touche particulièrement puisqu'il s'agit de l'évocation de notre beau village et son histoire proche.
Je me permets de vous préciser que vous pourrez compter à l'avenir sur ma modeste aide si tel est votre souhait.
Très cordiales félicitations et au plaisir de vous lire.
Marc BOTTERO 
Lyon 69002 France

 

Monsieur,
Votre visite, sur ce site, pour parler de ce village que nous aimons tant, me touche et vos compliments aussi. Vous avez pu constater qu’Émile fait un travail remarquable pour la sauvegarde de notre patrimoine.
Mais c’est aussi en apportant des informations que nous permettrons à celui-ci de ne pas les voir se disperser, et ainsi pouvoir les partager sur la formidable vitrine qu’est Internet.
Je vais faire les corrections qui s’imposent et je vous souhaite du plaisir dans la lecture des pages écrites sur notre beau village.

Salutations.
Jean-Pierre Rimbaud

 

21

09 avril 2009

Visiteur n° 11438

Mes souvenirs, Sigonce.

MERCI Jean-Pierre pour ce moment merveilleux et à toi aussi Émile pour l'aide apportée à Jean-Pierre et pour cette photo de nous à cet endroit magique où nous avons de si beaux souvenirs. Que dire de plus ? Je suis novice sur Internet mais je garde le contact. Coucou à Mireille si elle revient sur le site, bise à la famille Pulcrano et à tous nos amis. Moi dès que je peux je monte à Sigonce et à l'approche du village ... mon cœur s'accélère.

À bientôt.
Noëlle BORZA
Marignane 13700 France

 

Noëlle,

Ton petit mot me fait très plaisir. Et oui, l'on ne peut oublier ces moments même s'ils se sont passés durant notre adolescence. Le temps passe mais les bonnes choses restent en nous. Je suis bien heureux que tu te sois mise à Internet. Ce moyen de communication est étonnant pour preuve :

à quand remonte notre dernière rencontre ?

Je transmets ton bonjour et à bientôt.

Jean-Pierre Rimbaud

 

20

09 février 2009

Visiteur n° 11072

Mes souvenirs, Sigonce.
Je fréquente Sigonce depuis quelques années au point d'envisager l'achat d'une maison. Émile m'a donné les coordonnées de votre site. Impossible de réaliser la manœuvre (mais je suis peu doué !). Quelqu'un peut-il m'aider à comprendre la démarche pour lire tous les souvenirs ? Merci !

Alain ROMUS

Bruxelles 1170 Belgique

 

Monsieur,
Suite à votre couriel, voici des explications qui j'espère vous serons profitables. 
Utilisez le lien suivant pour lire les explications de fonctionnement des pages.
Imprimez la page et n'hésitez pas à me rappeler si problèmes.
http://pagesperso-orange.fr/pornichet.quartier.paolini/sigonce/organisation.htm

Ce lien n'existe plus depuis le 07 juin 2019, suite au changement de publication de ce site perso.

https://sigonce-04.pagesperso-orange.fr

Salutations

Jean-Pierre Rimbaud

 

19

04 janvier 2009

Visiteur n° 10899
Mes souvenirs, Sigonce.
Bonjour.

Je viens de retrouver mes 12, 13, 14 ans et plus...
Un voyage dans le temps, superbe et généreux.
Je suis Christiane Billoire, la petite fille de Maurice Pulcrano. En 1962, nous sommes arrivés à Sigonce dans cette grande maison, en face du château. Cette maison a été notre phare, notre refuge, nous avons vécu ses transformations et nous avons eu nos premiers amis en France, vous.
Des souvenirs sont remontés, que j'avais enfoui au fond de ma mémoire et aujourd'hui, ils ressurgissent.
Bravo, à toi Jean-Pierre et à Émile qui a fait un travail remarquable.
Je crois que je vais ressortir mes vieilles photos.
C'est sûr, je reviendrai,... en vacances,... pourquoi pas y louer un gîte et emmener avec moi mes 3 petits enfants.
Je vous embrasse tous très fort et je vous dis à bientôt.

Amitié

Christiane PULCRANO
Saint Sulpice et Cameyrac 33450 France

 

Bonjour aussi.

C'est avec un réel plaisir que je viens de lire tes quelques mots. Évidement ce village a marqué notre jeunesse et je constate avec plaisir que nous ne pouvons oublier tous ses souvenirs emmagasinés.

Émile se joint à moi pour te remercier de tes impressions sur notre travail. 

Jean-Pierre Rimbaud

 

18

21 octobre 2008

Visiteur n° 10654
Mes souvenirs, Sigonce.
Bonjour.

C'est en nouveau Sigoncier que je vous félicite, ainsi qu'Émile Portigliatti, pour la grande qualité de ce site. Il est utile au médecin qui a ouvert son cabinet près du bar de la mine et au futur père d'une nouvelle Sigoncière pour qu'elle puisse entendre l'Histoire de Sigonce.

Amitié

José-Miguel PUENTEDURA

 

Bonjour aussi.

Je répond à votre commentaire avec un plaisir sincère et pour plusieurs raisons : a) de vous être établi, ainsi que votre famille, dans notre village. Ce village vous le rendra bien par sa quiétude, sa situation exceptionnelle n'oublions pas que nous sommes en Haute Provence, et son histoire. b) de vouloir connaître et transmettre l'histoire de ce village et enfin c) de nous avoir écrit ce petit mot.

Il est vrai que sur Internet les gens sont pressés et ne prennent donc pas la peine de laisser un commentaire partout où ils passent recueillir des informations. C'est pour cela qu'un message déposé et qui plus est de félicitation ne peut qu'apporter du plaisir à sa lecture.

Émile se joint à moi pour vous remercier.

Jean-Pierre Rimbaud

 

17

25 janvier 2008

Visiteur n° 9662
Mes souvenirs, Sigonce.
Bonjour.

Je reviens vers vous avec toute une brassée de vœux pour 2008.
Je me suis aventurée sur SIGONCE (via INTERNET)
Avec émotion je me rappelle des quelques heures passées à constituer cette biographie de mon aïeul Ferdinand ESTEVE (dit BARLIERE du LAUZON).
Ce fut un bonheur. Sur quelle autre piste vous êtes vous lancés ?
À tous les 2 encore tous mes souhaits et mon amitié.
Gabrielle NEGRE VITALIS

 

Bonjour aussi.

C'est un vrai plaisir que de lire ces quelques mots et le fait de garder contact nous permet de préserver cette amitié que nous avons avec Émile su créer à l'occasion de la biographie de ton aïeul.

Comme tu pourras le constater le site s'est étoffé de nouvelles pages.

Le seul regret c'est que beaucoup de lecteurs ne veulent ou ne peuvent pas s'investir plus pour compléter celles-ci ou donner leur avis. Alors on avance à tâtons, peut-être, mais au moins on avance et ces pages ont le mérite d'exister.

Sinon la vie est belle, il fait beau (suivant les jours) ...

Amitié

Jean-Pierre Rimbaud

 

16

04/12/2007

Visiteur n° 9516

Mes souvenirs, Sigonce.

Bonjour.
J'ai ouvert la page que vous avez faite sur Sigonce par curiosité et parce que SIGONCE a toujours fait, fait et fera toujours partie de moi.
Nous ne nous connaissions pas beaucoup, vous étiez ami avec mon frère Jean-Paul, moi j'étais un peu plus jeune.
Je vous fais ce mail pour vous remercier pour le plaisir que j'ai eu à revoir cette photo prise sous le gros orme de l'église et quelle émotion quand j'ai vu la signature de Michèle et de Vincent sur leur mail. Une foule de souvenirs me sont revenus. Même si j'ai souvent des nouvelles de Sigonce par ma famille, je voulais vous remercier pour ce petit retour en arrière sous cet arbre avec Michèle, Noëlle, Vincent et les autres.
J'en profite pour faire un petit clin d'œil. Nous sommes le 4 décembre et en tant que fille de mineur j'ai toujours une pensée particulière en ce jour de STE BARBE et je le fête à ma manière, en faisant "ma barbe" avec des lentilles (le blé est quelque fois difficile à trouver). Les souvenirs et la tradition ne sont pas si loin...
Merci pour ce moment précieux.
Mireille GIAI-CHECA

 

Bonjour Mireille
Ce que tu as ressenti, comme tu me le mentionnes, prouves bien une fois de plus que même si l'on quitte un endroit ou une région on ne peut oublier ses racines.
Nous laissons derrière nous ce que nous avons planté et nous emportons dans nos bagages des souvenirs qui ne demandent qu'à resurgir (quelques fois avec l'aide du hasard). Est-ce le destin ? 
Le fait de remonter dans le passé permet ainsi de retrouver une seconde jeunesse malgré les années qui passent.
Je suis une fois de plus satisfait de voir que les pages publiées apportent beaucoup de plaisirs à ceux qui prennent le temps de les consulter et je n'oublie pas de remercier les personnes qui me permettent de les réaliser.
Tu vois chez nous aussi pour fêter la Ste Barbe nous le faisons avec des lentilles et au moment de Noël nous mettons les graines germées tout à côté de la crèche.
Mireille je te remercie d'avoir pris le temps de me parler de Sigonce, donnes le bonjour de ma part à toute ta famille et à la prochaine.
Jean-Pierre Rimbaud

 

15

26/11/2006

Visiteur n° 7329

Mes souvenirs, Sigonce.

Bonjour !
J'ai lu avec un immense plaisir, ton site sur Sigonce de notre enfance je n'ai rien oublié de tout ça.
La vie a voulu qu'on se voit moins souvent mais tu resteras toujours dans notre cœur.
Marseille 13010 France

Michèle et Vincent DE SIANO

 

Bonjour,

Je suis de plus en plus reconnaissant à Internet, malgré ses inconvénients : spam, virus etc., de permettre des miracles. Comment aurions nous pu autrement nous retrouver ? En lisant ce message les souvenirs déboulent à grandes vitesses entraînant une grande secousse intérieure. Dans la vie nous côtoyons des bons moments et d'autres à oublier alors quand les bons surgissent quel plaisir.

Mes mots vont sembler décousus mais quand le plaisir frappe à la porte on ne trouve pas les mots pour laisser éclater la joie des retrouvailles. Tu sais bien que vous faites : Michèle, Vincent et toute votre famille partie de mes souvenirs ... sans oublier Igor !

Notre première rencontre remonte à loin et notre dernière à des décennies mais le résultat aujourd'hui visible c'est de voir que l'on n'a pas oublié notre enfance dans les rues du village. Mais l'on peut aussi constater que malgré le fait que nos chemins se sont éloignés ce n'est pas pour cela que l'on a brisé les liens de l'amitié, c'est ce qui est l'essentiel !

Ce site a permis de se retrouver et reprendre contact, vous pourrez constater que vous n'êtes pas les seuls à avoir retrouvé leurs racines dans ce que, pour nous tous, j'ai voulu créer pour remercier ce village. 

Toute mon amitié à tout les deux et je profite de ce message pour ajouter que je la transmet aussi à tous ceux qui se rappellent encore de moi. 

Jean-Pierre Rimbaud

 

14

21/11/2006

Visiteur n° 7299

Mes souvenirs, Sigonce.

Bonjour !
Bravo pour ce magnifique travail dont m'avait parlé Émile ...
Je suis aujourd'hui le propriétaire du Lan, à la sortie de Sigonce sur la route de Forcalquier.
N'hésitez pas à nous rendre visite avec Émile lors d'un prochain passage à Sigonce. 
Ce sera un plaisir de vous rencontrer et d'envisager peut-être un nouveau chapitre sur l'histoire de la ferme du Lan, j'ai déjà rencontré tant de gens qui y ont habité ...
Il faudrait faire passer le message pour réunir, photos et souvenirs ...
Sincères salutations 
Sigonce 04300 France

Ludovic FIASCHI

 

Bonjour,
Je viens de prendre connaissance de votre message et je vous remercie pour les compliments que vous nous adressez. J'associe le village et Émile avec moi.
Un internaute qui laisse un message est une denrée rare aujourd'hui, alors on sait apprécier à sa juste valeur ce geste de sympathie.
Vous devez savoir qu'aujourd'hui je suis, par la distance, assez loin de mon village que j'appellerai toujours ainsi bien que n'y habitant plus. Vous avez donc doublement de la chance d'y résider et de posséder "La ferme du Lan" qui en effet a vu passer beaucoup de monde et les aménagements que vous avez réalisés depuis attestent aussi que vous avez le virus de cette région magnifique.

En effet pourquoi pas un article sur : Le Lan d'hier à aujourd'hui.
Comme j'aime à le dire aller en Provence est pour moi comme faire un pèlerinage alors j'ai bien noté de venir faire une halte chez vous et de parler de … Sigonce.
Salutations de Pornichet
Jean-Pierre Rimbaud

 

13

15/11/2006

Visiteur n° 7253

Mes souvenirs, Sigonce.

Arrière petit fils de Claude Ferdinand Estève alias "Barlière du Lauzon", je tiens à vous féliciter pour la biographie de mon ancêtre, rectifiée et complétée récemment par ma sœur Gabrielle VITALIS.
Maintenant je souhaiterai pouvoir consulter les ouvrages (disponibles mais où ?) de mon aïeul.

Pouvez-vous m'aider ?
Merci

Lignerolles 03410 France

Michel

 

Bonjour et merci pour votre message qui, comme pour votre sœur, me comble par le plaisir de faire plaisir. J'associe pour la réception de "ce merci" mon ami Émile c'est lui qui avec "ses sources" a permis de réaliser cet article.
Je vous demanderai de vous mettre en rapport avec votre sœur qui vous expliquera "la marche à suivre" sinon un fichier au format PDF est en préparation il sera disponible sous peu sur le site en complément de l'article publié sur Claude Ferdinand Estève alias "Barlière du Lauzon". 
Sincères salutations.

Jean-Pierre Rimbaud

 

12

05/11/2006

Visiteur n° 7191

Mes souvenirs, Sigonce.

Arrière petite fille de Claude Ferdinand Estève alias Barlière du Lauzon.
J'ai apprécié les lignes qui lui sont consacrées et vous en remercie très chaleureusement.
Passionnée de la généalogie de ma famille : j'ai toutefois quelques "trous" qui n'ont pu être comblés lors de ma récente visite aux archives départementales à Digne (04) .
Vous serait-il possible simplement de me faire connaître si la mairie de Sigonce a, elle-même, conservé des archives pour la période antérieure à 1800 (celles figurant à Digne étant fortement endommagées et incomplètes) ou me communiquer les coordonnées d'un généalogiste sur Sigonce ? 
D'autre part je me tiens à votre disposition, si cela devait vous convenir, pour vous communiquer quelques détails sur cette famille Estève.
Une sœur de Claude-Ferdinand a épousé à Sigonce le 29 avril 1876 Léon Jules Brunet sculpteur vivant à Toulon (83). À cette époque y a t-il eu à Sigonce, un projet d'ouvrage faisant appel aux talents d'un sculpteur de + ou - grand renom qui aurait pu expliquer la rencontre de Brunet et de Marie-Julie Estève ??? 
Par avance merci mille fois.

Marseille 13008 France

Gabrielle

 

Je suis comblé et rassuré de constater que toutes ces recherches ne sont pas inutiles et permettent de garder, avec l'aide d'Internet, une trace de l'histoire de notre village et de votre famille. Je vais transmettre votre mail à Émile (un ami qui a écrit cet article) en espérant vous satisfaire une nouvelle fois.
Sincères salutations.
Jean-Pierre Rimbaud

 

11

14/08/2006

Visiteur n° 6669

Mes souvenirs, Sigonce.

J'ai bien lu les pages sur votre quartier et visionné les photos. J'ai aussi regardé « Mes souvenirs, Sigonce » et là quel enchantement toutes ces feuilles et explications sur ce village. Il est bien dommage que vous ne fassiez pas la même chose sur Pornichet.
Félicitations tout de même.

Un nouveau pornichétin.

Pornichet 44380 France

Michel

 

Merci de vous être arrêté dans mon quartier et d'avoir pris le temps d'écrire ce petit mot. Vous me demandez de faire sur Pornichet ce que je fais sur mon village. Je ni vois aucun inconvénient mais pour mon village vous avez pu remarquer qu'un ami me donne un coup de main. Il a emmagasiné au cours du temps beaucoup de renseignements et avec l'aide de ses connaissances, des anciens et de ses relations : il peut ainsi faire les vérifications nécessaires avant d'ouvrir à tous : ses articles. Je ne suis que l'imprimeur ! (C:)
On ne dira jamais assez l'importance et la difficulté que constitue ce travail de recherche.
Vous pourrez remarquer que sur Pornichet diverses associations œuvrent dans ce sens pour la sauvegarde de son patrimoine culturel, je ne peux que vous inciter à rejoindre l'une d'elle.
Ce site est juste là pour faire un complément, j'ai besoin d'aide et de temps mais il faut faire vite :

l'indifférence, l'oublie etc. sans oublier l'urbanisation font beaucoup de dégâts.
Je vois enfin que vous arrivez à Pornichet alors bienvenue dans cet endroit qui j'espère vous sera très agréable.
Merci de votre visite, salutations.

Jean-Pierre Rimbaud

 

10

15/07/2006

Visiteur n° 6471

Mes souvenirs, Sigonce.

Je tenais à féliciter la prose et la technique sur le village de Sigonce. J'avais entendu parler de ce site, il me permet de compléter ce que je n'ai pu voir ou entendre sur son histoire. En vous lisant on peut constater que ce village a marqué votre enfance.
Bonne continuation pour ce travail de mémoire.
Marseille 13008 France

Hélène

 

J'aurais pu dire "Je vous remercie" et en réfléchissant se sera "Nous vous remercions" (le village, Émile et moi) pour les compliments envoyés. Heureux que le site puisse vous apporter les informations voulues et il est vrai que ce village a réellement marqué mon enfance d'ailleurs je constate que je n'ai pas coupé le cordon ombilical avec celui-ci.
Je vous remercie enfin d'avoir laissé une trace de votre passage en lisant ces pages.
Salutations et au plaisir.

Jean-Pierre Rimbaud

 

09

14/03/2006

Visiteur n° 5681

Mes souvenirs, Sigonce.

Bonjour, je m'appelle Patricia Piozin, je suis une des petites filles d'Alfred et Suzanne Piozin et donc la fille de Jean-Pierre.

C'est lui-même qui m'a parlé de ce site qu'il trouve lui aussi très bien construit. Il est surtout très bien détaillé et on s'y croirait encore. Les souvenirs d'enfance sont arrivés au grand galop pour mon cher Papa, surtout en voyant les photos des anciens...

Quel plaisir de le voir retourner en enfance !!

De mon côté, j'ai aussi des souvenirs de vacances passés chez mes arrières grands-parents Éva et Ernest Christini...

C'était une époque.

Félicitations pour votre travail ainsi qu'à Émile bien sûr.

Malijai 04350 France

Patricia

 

Avec le temps notre mémoire nous joue des tours et nos souvenirs s'effacent.

Que restera t-il si nous ni prenons garde ?

Tout ce travail de collecte ne se fait pas sans mal mais quel plaisir que de faire plaisir.

Si la lecture de ces pages vous a fait rêver le but est atteint.

Maintenant, avec l'aide d'Internet, où que nous soyons nous ne pourrons oublier notre village.

Merci et au plaisir.

Jean-Pierre Rimbaud

 

08

28/11/2005

Visiteur n° 4986

Bonjour,
C'est avec plaisir et intérêt que j'ai parcouru votre site (élaboré de manière claire et précise, avis d'une ancienne informaticienne).
Je demeure à Sigonce depuis deux ans déjà et j'ignorais l'existence de ce four à pain, (manque de curiosité certainement), qui je l'espère peut-être visité. Je ne manquerai pas de me renseigner à la mairie.
Merci pour toutes les précisions et photos sur les mines qui m'ont apporté les réponses qui me manquaient.
Un grand bravo pour l'ensemble de votre site.
Cordialement

Sigonce 04300 France
Dominique

 

Bonsoir et merci pour votre encouragement.
Pour le chapitre sur Sigonce, je veux associer pour "le bravo" toutes les personnes qui participent par leurs aides à sa mise à jour, tout cela dans le but de partager le savoir.

Salutations

Jean-Pierre Rimbaud

 

07

28/10/2005

Visiteur n° 4844

Bonjour, je me présente, Martine Guglielmo, née Christini. Je suis la fille d'Alain, sigonçois de naissance. 
J'étais hier à Sigonce de passage, le village étant devenu pour moi, un lieu de recueillement et de souvenirs magnifiques. J'y ai rencontré Émile qui m'a appris l'existence de ce site que, comme vous le voyez, je ne tarde pas à consulter. Malheureusement, je ne parviens pas à avoir l'accès aux différentes rubriques et je ne comprends absolument pas pourquoi.
Pourriez-vous m'aiguiller ????? Merci par avance.
Avec toute ma sympathie.

Marseille 13011 France

Martine

 

Merci pour votre message.

Je suis navré de cet échec afin de consulter le site. On va bien trouver une solution à ce problème !

J'espère simplement que la réponse à celui-ci ne tardera pas trop.

En tout cas merci pour ce message me parlant de Sigonce. 

Jean-Pierre Rimbaud

 

17/11/2005

Merci beaucoup, avec Pornichet quartier Paolini par Google, j'y suis enfin parvenue. Je viens d'imprimer toutes les fiches, les premières que je viens à peine de lire, m'ont beaucoup plu ! (et me rappellent à moi aussi, en partie, des moments de mon enfance lorsque nous montions, mes parents, mon frère et moi, passer deux ou trois jours chez mes grands-parents (Éva et Ernest Christini).
Tout cela est aussi rempli de nostalgie mais il n'y a pas de nostalgie sans beaux souvenirs.

Merci encore et à bientôt.

Martine

 

Mieux vaut tard que jamais !

Bonne lecture et à bientôt.

Jean-Pierre Rimbaud

 

06

17/07/2005

Visiteur n° 4148

Bonjour Jean-Pierre
Dernièrement avec Henri j'ai pu venir visiter Sigonce, retrouver et revoir ce village que nous avons si bien connu ensemble. Quelle belle idée que d'avoir fait ces pages avec Émile.

Maintenant un coup de blues et je suis en Provence.
White Fish-Bay 53217 Wisconsin USA

Ehud, Raoul pour les intimes ;+)

 

Merci d'avoir pris de le temps de m'envoyer ce courriel.

Et oui quand je dis que ce village est un filtre de jouvence je n'ai pas tout à fait tort. Tu vois les années passent et heureusement les souvenirs restent ancrés dans notre mémoire ou ressurgissent de celle-ci à l'occasion d'un rappel.
En tout cas merci d'avoir laissé une trace de ton passage.

Bonjour à tous.

Jean-Pierre Rimbaud

 

05

12/07/2005

Visiteur n° 4122

Merci de tout ce travail.
Les Gaillardons organisent à Sigonce une fête les 22, 23 et 24 juillet avec feu d'artifice le vendredi, soupe au pistou et théâtre le samedi soir. Le samedi une expo photo avec visite du village.

Peut-être utiliserons nous votre travail si la technique le permet.

À bientôt

Sigonce 04300 France

Martine

 

Merci aussi pour ce courriel.
Je suis bien heureux, Émile certainement aussi, que notre travail puisse être utilisé pour permettre de chasser de l'oubli des pans entiers de notre histoire.

Sigonce sur Internet qui l'aurait imaginé ?

Je vous félicite pour ce que vous allez réaliser durant ces 3 journées et je ne peux que souhaiter longue vie "aux Gaillardons". Je suis bien malheureux de ne pouvoir venir partager avec vous la soupe au pistou, rien que d'en parler j'en ai les papilles toutes excitées.

Amitié de Pornichet.

Jean-Pierre Rimbaud

 

04

14/03/2005

Visiteur n° 3257

Bonjour,
J'ai regardé hier soir le site de Sigonce pour voir ce qu'il y avait de nouveau et tu diras à Émile que ses articles sont très bien écrits et intéressants. Que de détails !

Au plaisir.

Montréal H9R3G5 Province du Québec Canada

Francine

 

Bonjour aussi,
En effet nous avons là affaire à un érudit. Le partage du savoir, afin qu'il ne tombe dans l'oublie, existe.

Ce petit village, avec l'aide d'Internet, voyage hors de ses frontières cela nous permet ainsi de mieux le découvrir et d'apprendre son histoire.

Je te remercie d'avoir laissé une trace de ton passage, je n'oublie pas de transmettre à Émile tes dires et je te dis à la prochaine.
Jean-Pierre Rimbaud

 

03

17/11/2004
Visiteur n° 2585

Bonjour,
Je suis revenu sur ton site pour voir si il y avait des nouvelles sur Sigonce et j'ai vraiment été ravi de toutes les modifications que tu y as apportées. Entre autre, de revoir la photo de Mme Audibert, quelle gentille femme !
Ton site fait perdurer ces merveilleux souvenirs de notre enfance, mais que sont devenus tous ces gens qui ont laissé tant de marques dans nos esprits ?
Il va falloir que je retourne faire un séjour à Sigonce et je vais transmettre les coordonnées du site aux membres de ma famille.
@+
Laurent

 

Bonjour,

Je te remercie pour ton retour au pays et heureux que les modifications apportées te plaisent. Il faut dire qu'un ami de Sigonce, Émile, m'aide pas mal. C'est un peu mon correspondant local ! Il est, lui aussi, tombé dans la marmite tout petit et quand on lui parle du village il ne s'arrête plus.
Prévoyant : Il a amassé beaucoup de souvenirs sur Sigonce, effectué un gros travail de recherche et il a bien voulu partager ses acquis sur la toile. J'en profite pour le remercier ainsi que toutes les personnes qui lui confient leurs mémoires et qui me permettent de les publier.
Je suis enfin bien heureux que ces pages te replongent dans tes souvenirs et te permettent ainsi de faire un voyage dans le passé.
Laurent, bonjour à ta famille et merci pour tes visites.
Jean-Pierre Rimbaud

 

02

13/08/2004

Visiteur 2192
Bonjour,
Toute une foule de souvenirs sont remontés à ma mémoire quand j'ai lu tes souvenirs. J'ai lu ces paragraphes avec un réel plaisir. Je continue d'aller à Sigonce, mais moins qu'avant, j'y vais toujours avec autant de plaisir car je me sens vraiment chez moi et on y est tellement bien. C'est sûrement l'enfance qui marque ce genre de chose et on n'oublie pas.
En tous cas merci pour ce récit.

Amitiés.

Marseille 13015 France
Martine (La cousine de Roger Forzale)

 

Bonjour aussi,
Comme tu peux le remarquer tu es la 2ème personne à m'envoyer un courriel sur Sigonce. Comme je le dis dans "Mes souvenirs" ce village a marqué mon enfance et je constate que pour toi il en est de même. Nous ne sommes pas 2 êtres isolés à ressentir ce phénomène. Nous avons eu de la chance de connaître ce village d'abord : grâce à nos parents et ensuite par le fait que jour après jour nous y avons amassé tant de souvenirs. Je me rappelle bien de toi, de ton cousin et de sa sœur nous étions souvent ensemble avec Jean-Luc et Jean-Paul, entre autre, à vadrouiller dans les rues en quête d'occupations.
J'apprécie énormément ton courriel ces quelques mots ont fait ressurgir d'autres souvenirs et c'est une manière de se rajeunir en remontant dans le passé. Je remercie aussi Internet qui me permet de parler de ce petit village sur la toile et ainsi par courriels interposés de retrouver mon enfance.
À bientôt Martine et donne le bonjour de ma part à Roger et à tout ton entourage.
Jean-Pierre Rimbaud

 

01

24/06/2004
Visiteur n° 2027
Bonjour,
C'est avec un réel plaisir que j'ai lu votre page souvenirs sur Sigonce, cela faisait longtemps que je cherchais si quelqu'un avait aussi, comme moi, de nombreux souvenirs dans ce charmant village dans lequel j'ai passé, durant mes vacances, de merveilleux moments.
Peut-être nous sommes nous vus durant ces vacances-là ? Je n'en sais rien.
J'ai cru reconnaître derrière les gens que vous évoquez, le bar de Mme Arnaudies, l'épicerie de M. Guinde etc. etc. etc.
Moi, je n'habitais pas Marseille mais Paris, mes grands-parents ont habités Sigonce durant de nombreuses années, dans les gîtes à la sortie du village sur la route de Lurs. Dans cet endroit j'y avais tous mes copains de vacances, j'y suis retourné il y a 2 ans et c'est toujours le cœur serré que je revois la maison et à ce moment précis les souvenirs reviennent comme des lames de fonds qui me troublent mais le plus important m'emplissent de joie.
Ce serait d'ailleurs un beau challenge et un moment intense que d'essayer de retrouver et pourquoi pas de réunir tous ces gens qui 25 à 30 ans après emplissent encore nos mémoires.
J'ai en tout cas passé un super moment à lire vos pages et je vous dis peut-être à bientôt.
Laurent

 

Bonjour et merci pour ton message.

(Le tutoiement est toujours de rigueur !!!)
Internet une fois de plus nous surprendra Sigonce est à l'honneur !
Parler de mon village comme le fait aussi de parler de mon quartier est une façon personnelle de relater certains détails qui font partie maintenant de mes souvenirs. Durant notre vie plusieurs lieux influenceront notre parcours alors quoi de plus naturel que de s'arrêter et de parler de ceux-ci.
J'ai bien connu les gîtes dans le bas du village et je les ai vu pousser...
Je ne sais si nos regards se sont croisés, mais je suis au moins sûr d'une chose c'est que :
Sigonce n'appartient pas qu'aux Sigonciers !
J'habitai dans le village, quartier du Château, j'y retourne quelques fois pour me ressourcer mais la distance et la chaleur sur la route me deviennent pénibles.
En tout cas, Laurent, je te remercie de ton courriel qui m'a fait chaud au cœur.
Jean-Pierre Rimbaud

 

Merci pour vos commentaires.

Jean-Pierre Rimbaud

 

Vos commentaires

Sigonce 04